Carte Postale Cubaine


Oh Cuba... Un mot un peu magique, qui m'a tant fait rêver depuis l'enfance. Impossible de savoir pourquoi exactement. Il n'y a pas un moment particulier qui a causé le déclic. Peut-être est-ce ces images colorées qui ont attiré mon oeil d'enfant... Des maisons un peu délabrées mais aux couleurs si vibrantes, des vieilles voitures aux couleurs bien pétantes, des plages idylliques, des forêts tropicales bien vertes et de la terre bien rouge... Ou peut-être un peu plus tard, en apprenant par-ci, par-là des morceaux de son histoire, si intrigante, si captivante. Un pays où le temps semble s'être arrêté ou en tout cas s'écouler à une vitesse différente du reste du monde, comme si dans une bulle... À l'époque, j'étais trop jeune pour comprendre ce qu'était vraiment un embargo. Mais, une chose est sure, Cuba faisait partie de ces destinations que je voulais absolument voir un jour.

Et un peu par miracle, complètement par hasard, ce rêve lointain est devenu réalité : un email de la copine Julie me demandant si ça me tentait de partir avec elle là-bas... Comment dire?! Je me frotte les yeux et relis le mail une deuxième fois, histoire d'être sure que je n'avais pas lu de travers, l'excitation pointe le bout de son nez mais je continue de la jouer cool : je connais l'histoire de ce voyage, des billets d'avion que Julie a gagné, puis en fait non il y a eu une erreur et après négociation, oui, c'est bon, elle peut enfin avoir les billets. Un voyage entre filles, juste elle et moi.
On se revoit peu après, on planifie ensemble : plein d'endroits que l'on veut voir, tout nous donne envie, mais pas assez de temps pour tout faire, il va falloir faire des sacrifices. En temps normal, j'aurais dû être frustrée, mais pas cette fois-ci : juste heureuse de pouvoir y aller, tout simplement. L'excitation continue de monter, mais tout doucement, comme si on avait peur qu'un nouveau problème nous tombe dessus, qu'on doive tout annuler... Les billets arrivent et je crois que pour la première fois, on commence à vraiment y croire.
Et une rencontre va tout changer : celle avec Nomade Aventure à Saint-Malo. Un petit rendez-vous qu'on a réussi à caser au dernier moment, sur un vrai coup de chance... Et un projet de voyage à Cuba qui prendra forme au fur et à mesure de la conversation. On veut découvrir cette jolie île, essayer de sortir du trio classique "La Havane-Viñales-Trinidad", pas parce que ce n'est pas beau, loin de là, mais parce qu'on n'aura pas le temps et qu'on voudrait découvrir un peu autre chose. On veut aussi rencontrer ces habitants, qui font partie de la richesse de cette île, mais aucune de nous deux ne parle vraiment espagnol ("Vamos a la playa" et "dos mojitos, por favor" ne comptent pas), pas assez pour converser, échanger... Et finalement, le puzzle prend enfin forme : une partie en solo dans la capitale, le temps de nous mettre à l'heure locale en arrivant, et une partie avec un guide francophone pour visiter une partie de l'Est et de l'Ouest du pays pour voir un peu la diversité des paysages de l'île. Ça y est, le rêve peut commencer et l'excitation monter d'un niveau.

Et une claque visuelle on s'est pris... Une palette de couleurs incroyables : du bleu turquoise qui apparaissait depuis mon hublot quand on a survolé les Bahamas et les Keys à la mer des Caraïbes dans laquelle on a pu se baigner plusieurs fois (et qu'on a du mal à quitter, soyons honnêtes), du vert bien vibrant partout parce que la végétation n'est jamais loin et ce, malgré la grande vague de sécheresse, du rose, du jaune, du rouge, du bleu qui colorent les façades décrépies des villes... Des couleurs vives à chaque fois... Des paysages à couper le souffle (et dans certains cas, c'est vraiment littéral) à Caguanes avec ses dolines et grottes, à Viñales avec ses mogotes ou à Soroa avec sa forêt tropicale...
Une sensation d'être en permanence dans une serre tropicale, dans laquelle on ne peut échapper à la chaleur et l'humidité... Où peu importe le nombre de fois qu'on se baignera ou douchera, on reprendra chaud dans la foulée... Le bonheur de pouvoir marcher pieds nus dans le sable fin, bien chaud, ou dans les mangroves en faisant attention à ne pas glisser sur les algues...
Goûter à la cuisine cubaine, qui ne paye pas de mine mais qui n'est pas si mauvaise que ça... Les mojitos et jus d'ananas bien frais prises sur la terrasse d'Aurora à La Havane, les chips de bananes, les mangues délicieuses et bien sucrées, les cocktails au rhum pris un peu partout, le jus de sucre de canne, l'eau de noix de coco... Beaucoup de boisson en fait, mais pas que, il ne faut pas croire.
L'odeur de crème solaire, qui sera notre meilleur ami pendant tout le séjour (et ô miracle, aucun coup de soleil), d'iode près de la mer, de fleurs et fruits tropicaux, de la ferme ou de la végétation après l'orage...
La musique cubaine, constante pendant le séjour, que ce soit la salsa dans les rues de La Havane, la musique latino-américaine dans la voiture ou un mélange de rythmes afro cubains lors des différents concerts qu'on aura pu voir... Le sifflement des oiseaux aussi, le bourdonnement incessant des moustiques, surtout à Caguanes, comme s'ils cherchaient à te prévenir du massacre qui allait suivre, le chant du coq en pleine nuit ou celui de la grenouille cachée dans notre chambre (et qu'on a jamais trouvé).

Et impossible de parler de Cuba sans parler de sa plus grande richesse : ses habitants, absolument adorables et d'une gentillesse... Titi, Maria, Alexander, Lidier, et tous les paysans qui nous ont ouvert leurs portes à la Picadora, qui nous ont accueillies à bras ouvert et à grand sourire, toujours là pour nous faire découvrir leur culture, nous apprendre quelques pas de salsa, jouer aux dominos... Les enfants un peu amusés, un peu timides mais qui voulaient parler et jouer avec nous (et cette frustration de ne pas parler couramment espagnol)... Catalina et ses bons petits plats... Ces inconnus rencontrés dans la rue et qui parlaient sans cesse avec nous, toujours un sourire au visage...
Cuba, un pays aux mille visages, qui nous aura fait rêver pendant ces 10 jours et juste une envie maintenant : y retourner.








. La Havane .













. La Picadora & le Parc National de Caguanes .

















. Viñales & Soroa .





























18 commentaires:

  1. Très beau reportage qui donne envie de prendre ses cliques et ses claques et de tout plaquer pour Cuba ! Merci pour le voyage ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Violaine :) J'espère que la suite te donnera tout autant envie (ça change un peu du Nord ^^)

      Supprimer
  2. Vous avez dû tellement vous régaler...! Magnifique, cette immersion en photo :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, on a vraiment adoré! Gros moment de nostalgie en écrivant cet article :)

      Supprimer
  3. Superbe ! Maintenant j'ai envie d'y aller. C'est malin ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te rassurer, j'ai envie d'y retourner à chaque fois que je revois les photos ;)

      Supprimer
  4. J'aimerais tellement y aller... toutes ces couleurs pastel, cette nature... c'est magnifique !
    Merci de nous avoir fait voyager avec toi !
    Des bisous
    Plume d'Auré
    www.plumedaure.com

    RépondreSupprimer
  5. Les photos sont tellement magnifiques. A la fin de cet article on a envie que d'une chose : partir à Cuba ! Merci de nous avoir fait partager ton voyage :)
    Des bisous
    Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) J'ai hâte de vous montrer la suite!
      Des bisous aussi!!

      Supprimer
  6. Magnifique! Cuba est sur ma bucket list depuis longtemps et je sens bien que je vais le rayer bientot :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh je croise les doigts pour toi :) Depuis que j'y suis allée, j'ai qu'une envie : y retourner!

      Supprimer
  7. Tes photos sont si belles ! Je me suis crue un instant avec toi sur la photo prise depuis l'eau. Et la vieille voiture rose : neeeed !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Elisa :) On a essayé de ramener une vieille voiture, mais ça rentrait pas dans nos 20kg de bagages autorisés (mais qu'est-ce qu'elles sont belles!!).

      Supprimer
  8. Je devais aller à Cuba l'année dernière mais c'est malheureusmeent tombé à l'eau, depuis j'ai l'impression de voir que des articles sur Cuba de partout ... c'est peut-etre un signe :) Il faut que je reorganize un voyage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh zut! J'espère que tu vas pouvoir y aller prochainement (et sans que ça tombe à l'eau)!! Mais je te comprends, l'an passé quand je devais aller en Croatie (et pareil, c'était tombé à l'eau), j'ai eu l'impression que tout le monde me narguait avec leurs superbes photos :)
      Mais voilà, ça sera bientôt ton tour et tu nous donneras envie d'y retourner ;)

      Supprimer
  9. Comme ces couleurs donnent envie, entre plage paradisiaques et jungle *_* (Et flamand rose ! Je ne savais pas qu'il y en avait là bas ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii il y en a tout plein (vraiment roses près de la mer - plus orangés là où on était!).

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...