Sur les routes de Suède : l'archipel de Göteborg



C'est à nouveau sous le soleil que l'on se réveille... ou plus exactement, sous un beau ciel bleu bien prometteur, le soleil n'étant pas encore techniquement levé. Pas de nuage et un matin déjà bien clair... On se dépêche de se préparer, en essayant de ne pas faire trop de bruits pour ne pas réveiller Alexandra, notre hôte. Aujourd'hui, on laisse la voiture de côté : direction l'archipel de Göteborg. Des îles sans voiture, où pour certaines le seul moyen de transport est la brouette et le vélo... Loin du bruit de la ville, avec juste le son des vagues qui clapotent contre les rochers... Avec des maisons de pêcheurs, parce qu'on n'en a pas encore assez vu!
Tout comme Stockholm, Göteborg a tout un archipel facilement accessible en transport, tout en étant assez loin pour se sentir complètement ailleurs et dans un tout autre rythme... et surtout, beaucoup moins connu... On marche rapidement jusque la gare centrale pour récupérer nos tickets de tram et on attend avec un énorme kanelbullar à l'arrêt. Il est encore tôt, même pas 8h, les rues sont encore vides... Göteborg se réveille tout doucement : c'est le week-end après tout. On monte dans le tram et on se colle contre la fenêtre pour voir la ville sur le trajet qui nous mène au ferry. Il y a quelques années, on avait visité Göteborg et la revoir comme ça, en coup de vent, me renvoie plein d'images, de souvenirs, de ces charmants petits cafés (la pause café est sacrée ici). Le soleil brille et nous réchauffe derrière la vitre. Et puis d'un coup, en se rapprochant de la mer, et sans trop vraiment savoir comment ça se passe, on entre dans la brume... comme si on avait franchi une barrière, tiré un rideau... On voit à peine les maisons en face de nous. Apparemment, c'est assez classique, nous sommes les seuls surpris dans le tram.
On arrive à Saltholmen sous un brouillard épais : on suit les gens plus qu'autre chose. On monte à bord notre ferry et vu les conditions, on opte pour l'intérieur... Je pourrais toujours sortir si le brouillard se met à disparaître aussi vite qu'il est apparu... même si ça parait assez peu probable.

Une fois sur la mer, on pose notre carte et on essaye de voir un peu le paysage mais comme prévu, c'est assez compliqué... Tout nous parait blanc et on devine plus qu'on ne voit le contour des rochers autour de nous. Moi qui adore la brume, pour le coup, je suis servie... à voir ce que ça va donner sur les îles. Il y a du monde sur le bateau, mais au fur et à mesure des arrêts, il se vide... Très peu de non-suédois viennent se balader par ici : les îles ont pendant longtemps servies de défense militaire et étaient donc interdites aux étrangers, jusque 1997. Et même maintenant, elles ont gardé un certain mystère, souvent délaissées pour leurs équivalents du côté de Stockholm.
On passe les îles d'Asperö et Köpstadsö, pour enfin arriver à notre destination : Styrsö Tången, un village de pêcheur donc, avec des maisons blanches à l'arrivée... et rouges, évidemment. On est toujours sous la brume, mais ça s'est quelque peu levé, on peut se balader tranquillement sans risquer de tomber dans l'eau... On s'éloigne assez vite du village, en faisant un petit détour par la supérette pour compléter notre pique-nique et on s'en va vers la partie Ouest de l'île, vers les criques... Comme jusque maintenant, tout est calme. Pas de voiture. Juste des mouettes. On arrive vers un petit port avec ses rangées de cabines rouges, toujours aussi charmantes et juste derrière, on arrive sur les petites criques. On continue ce chemin de bord de mer, pour arriver sur la plage et ses petites îles reliées par un ponton. Le soleil apparaît... enfin.















































Impossible de ne pas tomber sous le charme... On traverse toute l'île, en prenant notre temps, en passant par la mini-forêt pour arriver sur le port de l'Est, Styrsö Bratten. On s'assoit dans le parc qui donne sur la mer et on s'allonge après notre pique-nique. Ça fait du bien de ne pas être dans la voiture, de faire une petite pause (l'homme approuve ce message). On imagine la foule dans les rues de Göteborg et on se sent parfaitement bien ici, loin des bruits de la ville... On récupère notre ferry (ou le ferry nous récupère) pour rejoindre une deuxième île, Vrängö, plus au sud. La traversée ne dure que 30min, le temps de bien tout remettre dans le sac et d'étudier la carte. On ne pourra pas rester aussi longtemps que sur Styrsö, horaires du ferry oblige, mais ça nous donnera déjà un bon petit aperçu... Vrängö est plus sauvage, encore plus silencieuse, plus chaotique aussi avec ses rochers partout. Les plages sont recouvertes de coquillages, au point où on ne voit que ça... On suit un des chemins de randonnée prévu, longeant la côte avant de rentrer : ça tombe bien, le brouillard commence à refaire son apparition.
















C'est sur le trajet du retour, dans le tramway, que l'on reverra le soleil... On a l'impression à nouveau de passer un rideau. Il est presque 18h, il y a encore du monde en ville, les magasins fermant peu à peu. On reprend la route pour quelques cours instants, le temps de s'éloigner à nouveau de la ville et d'arriver dans la banlieue de Göteborg, à Kullavik. Notre cabine nous attend, un vrai petit cocon et notre hôte a même mis en route le sauna... Parfait pour finir cette journée... Et parfait pour oublier notre tristesse en réalisant que demain, ça sera notre dernière étape de ce roadtrip...





Petite info pratique : pour rejoindre l'archipel, l'option la plus simple est d'acheter un ticket Tram 24h (ou 48h si vous souhaitez rester sur les îles)... Il est non seulement valable pour le tramway et le bus dans Göteborg mais aussi pour le ferry qui fait la liaison avec les îles et vous permez de faire autant de trajet que vous le souhaitez.

6 commentaires:

  1. C'est vraiment superbe!

    RépondreSupprimer
  2. Après le froid on veut Cubaaaaa (et même si tu sais très bien capter l'univers des pays nordiques je suis sûre que tu vas nous faire rêver avec Cuba <3 )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton voeu est exaucé ;) J'espère que ça te plaira!!

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...