Carte Postale de Bretagne : la côte d'Émeraude




De la Bretagne, il ne me reste que quelques souvenirs vagues... Les bottes en caoutchouc qu'on me forçait à mettre pour que je puisse aller jouer dans les flaques d'eau... Le ciré jaune que personne ne peut louper... Les goûters chez les parents de l'amie de maman, avec toujours une part de kouign-amann... Les menhirs de Carnac, la presqu'île de Quiberon... La magie des marées, de cette mer qui vient et va et qui soudainement laisse place à de nombreux trésors, éphémères... Pouvoir crapahuter sur les rochers qu'on ne voyait pas quelques heures auparavant...
Des morceaux, des bouts de mémoire qui ont un goût très particulier et qui me sont très chers... Retourner en Bretagme a été assez dur : il y a toujours cette peur d'effacer ces vieux moments en les remplaçant par des nouveaux, d'être déçue pour je-ne-sais-quelle-raison et de ternir ces souvenirs d'enfance... Et c'est comme ça que j'ai presque fini par oublier le plus important : la beauté de cette région, encore bien sauvage, préservée et tellement diverse par ses paysages. Y retourner a été un bon bol d'air frais, une piqûre de rappel (la douleur en moins)... Et ça aide aussi que j'étais en Haute-Bretagne cette fois-ci... ça limitait pas mal le risque d'oublier, d'effacer tous ces jolis moments d'avant.

Ce voyage sur la côte d'émeraude reste avant tout une histoire courte... Juste quelques jours, de quoi donner un petit aperçu, un avant-goût. Une chose est sure : on reviendra.
C'est une histoire qui a commencé en fin de journée... Une arrivée sur Saint-Malo plus tôt que prévu malgré nos 10h de route, une envie de se dégourdir les jambes, de marcher, de respirer le bon air frais et un peu d'iode... Le temps de poser nos bagages, de profiter un peu de notre balcon et du soleil, on se décide d'aller sur la Pointe du Grouin sur les conseils de notre hôtel. Un petit détour pour acheter de quoi faire un pique-nique sur la plage et on avance vers la pointe. Le soleil n'est plus très loin de la ligne d'horizon, les lumières dorées font leur apparition... Le vent est un peu frais, mais après tant de temps dans un espace confiné, il est plus que le bienvenu. Marcher fait un bien fou et plus on avance, plus le décor devient magnifique. On est pratiquement tout seul, l'avantage d'être en milieu de semaine... On s'installe près des falaises, assez proche pour entendre le bruit des vagues, mais assez loin pour ne pas risquer de tomber. On reste silencieux, entre la fatigue de voyage et simplement l'envie de profiter... Les mouettes s'agitent, attirées en partie par l'odeur de notre pique-nique. On sort notre carte du coin et comme il nous reste un peu de temps avant le coucher de soleil, on décide de passer par la case "plage"... On traîne le long de la côte, où les odeurs des fleurs et plantes nous envahissent, fin de journée oblige. On tombe un peu par hasard sur une mini-plage (courtoisie de la marée), déserte et avec une jolie île pas très loin... Le cadre est superbe et tellement reposant qu'on s'arrête là : on n'est pas encore tout à fait sur Saint-Malo, mais tant pis. On s'installe sur les escaliers et on profite... Après tout l'effort lié à la route, il est temps de passer au réconfort. Le vent commence à vraiment nous glacer, mais n'arrive pas à nous faire partir complètement... Seul le début de la nuit y arrivera.















Le lendemain est plus euphorique... C'est le début du Salon des Blogueurs de Voyage, on retrouve les copains et copines, certains qu'on n'a pas revu depuis un an, d'autres bien plus récemment. On se sentirait presque en colonie ou en sortie scolaire et notre voyage en mini-bus ne fait que renforcer cette impression. On s'éloigne déjà de Saint-Malo, pour aller vers Saint Cast Le Guildo, une petite ville en bord de mer, pour faire une balade en semi-rigide du côté du Cap Fréhel. On a de la chance : non seulement il fait beau, la mer est relativement calme... Le temps idéal pour sortir en mer. L'appréhension est vite partie, une fois sur l'eau, on a un grand sourire qui ne veut plus nous quitter... ça et des yeux qui veulent pleurer mais qui n'y arrivent pas avec le vent en pleine face. On s'émerveille devant les falaises qui se rapprochent au fur et à mesure, du fort plus très loin et cette nichée d'oiseaux qui semblent nous suivre. Pas de dauphins pour nous, juste une multitude de goélands, mouettes et autres. On se sent complètement libres et ça fait un bien fou. La balade passe à une vitesse folle qu'on ne peut s'empêcher d'être déçu que ça s'arrête... L'estomac, lui, est plutôt content, criant un peu famine... Ça ou il anticipe la marche dans l'eau d'un peu plus tard et veut faire ses réserves. Notre pause-déjeuner au Truc Bidule (oui, oui, c'est bien le nom) nous permet de souffler un peu, avec de bons fous rires et de constater que oui, on peut prendre des couleurs en Bretagne, même en Avril. Normal. On s'attarde un peu mais l'heure d'aller se jeter à la mer est arrivée : on enfile (difficilement) sa combinaison et on attrape tellement chaud que finalement, on a vraiment envie d'aller dans l'eau se rafraîchir un peu. Les premiers pas sont plutôt faciles, jusque mi-parcours où l'eau commence à s'infiltrer et qu'on commence à vraiment ressentir sa température plus que fraîche. Et puis, très vite, ça devient une pensée lointaine : on s'amuse, on marche, on fait des jeux, on s'éclabousse... On ne passera qu'une grosse demi-heure dans l'eau mais on se sent revigoré, bien et pour le coup, on ne veut plus ressortir.... Je commence à sérieusement me demander si la Bretagne a une horloge interne où le temps passe plus vite que sur le reste du continent, tellement tout semble défiler à une vitesse folle. Si enfiler la combinaison a été un peu compliqué, l'enlever l'est encore plus... On fait un peu comme les enfants, on traîne un peu des pieds, on ramasse les coquillages, on essaye de trouver la moindre excuse pour prolonger un peu cette journée à la mer... Un petit détour vers le salon de thé d'Emma, avec une vue magnifique sur le port et la plage nous réchauffe et nous permet de bien clôturer cette journée riche en aventure...
Et retour sur Saint-Malo... Qu'on finit pas juste entre apercevoir... Une soirée à l'aquarium, entre les poissons où la aussi, on retourne un petit peu en enfance... Et finalement, c'est un peu poétique : moi qui avais tellement peur de perdre mes souvenirs d'enfance, j'ai fini par simplement retomber en plein dedans...















































.........................
// Les petites adresses :
    . Pointe du Grouin, Cancale
      À pied ou en voiture (prenez le sentier qui longe aussi la côte plutôt que dans les terres)
    . Balade en bâteau - Émeraude Émotions (Saint Cast le Guildo)
      Balade à bord de Perlezenn Du, avec Renan : depuis Saint Cast, jusqu'au Cap Fréhel, en passant par le Fort La Latte
    . Restaurant Le Truc Bidule - 10 bvd Duponchel (Saint Cast le Guildo)
      De bons petits plats, très bien cuisinés, avec des produits frais et de saison, le tout dans une très bonne ambiance
    . Marche dans l'eau, avec l'association des Pingouins Castins (Saint Cast le Guildo)
      Ça peut faire peur au début, mais on a eu un gros coup de coeur et Christian est absolument génial.
    . Les thés d'Emma - 13 rue de la Feuillade (Saint Cast le Guildo)
      Y aller pour une petite pause : entre les thés et les desserts très bons et originaux, la vue est juste à tomber... Se balader aussi dans les jardins, ils sont remplis de trésors ramassés lors de voyage.
    . Hôtel La Villefromoy - 7 Boulevard Hébert (Saint-Malo)
      Hôtel de charme, à quelques pas de la mer. 
      L'accueil est vraiment aux petits soins, plein de conseils et avec un salon où l'on peut y passer des heures, pour jouer ou se reposer.





Un grand merci à toute l'équipe de WAT17 (Xavier, Florence, Christophe et tous ceux en coulisse), le Comité Régional de Bretagne et l'Office de tourisme de Saint-Cast-Le-Guildo (Maud et Emilie) pour avoir organisé cette très belle balade sur la côte, sans oublier les superbes soirées. Merci également aux partenaires et participants qui nous ont fait découvrir avec générosité un bout de leur Bretagne et de leur histoire.
Comme toujours, les photographies et propos restent bien évidemment personnels.  

16 commentaires:

  1. C'est trop top de voir les paysages que j'ai découvert sur terre, vus de la mer, j'adore.
    C'est quand même bien bien chouette ce petit coin de Bretagne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré voir tes photos, ça change complètement, surtout pour le fort.
      Dommage qu'on n'a pas pu rester plus longtemps... même si ce qu'on a fait après était super chouette aussi ;)

      Supprimer
  2. Toujours de belles compositions par ici!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne pensais pas la Bretagne aussi belle, une bonne excuse pour y revenir plus longuement :)
    En tout cas c'était vraiment chouette de pouvoir enfin participer au WAT, de vous revoir toi & Taco ;), Julie, et rencontrer d'autres blogueurs même brièvement .. On ne regrette pas ! C'était intense, trop court mais tellement cool !
    <3 <3 <3

    ps : je pense que le mode #donasse était au top de se forme pendant ces 3 jours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais trop :D Les photos ne rendent pas du tout justice à la Bretagne pour le coup!
      Et oui, c'était génial de pouvoir enfin vivre le WAT avec vous deux (et on a au moins réussi à se voir une fois dans l'année ^^)!
      <3 <3

      Supprimer
  4. Oh cette mer qui scintille est tellement belle ! Les photos des falaises sont particulièrement belles *_*
    Et me fait vraiment regretter de ne pas avoir participé, encore une fois au WAT, peut être un jour ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie :) J'avais adoré aussi cet effet scintillant et j'avais peur que ça ne rende pas trop en photo... Ouf!
      Et oui, au plaisir te de voir (enfin) un jour (j'aurais bien l'occasion de retourner dans le Sud si jamais)

      Supprimer
  5. Cette côte est vraiment de toute beauté !

    RépondreSupprimer
  6. Vraiment tres chouettes ces moments ensemble 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii :) C'était vraiment super, tant le programme que l'ambiance dans le groupe! Trop contente d'avoir pu te rencontrer.

      Supprimer
  7. Oh la la, j'avais adoré la Côte d'Emeraude ! C'est tellement beau ! On aurait aimé être de la partie. Une prochaine fois ! Merci pour la balade. De superbes clichés qui me rappelle de si jolis souvenirs !;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien qu'un jour on arrivera à se rencontrer, salon ou pas :)
      On aurait aimé passer plus de temps sur la Côte, mais il fallait remonter... Ceci dit, on compte bien y retourner :)

      Supprimer
  8. Superbes tes photos! En espérant te rencontrer l'année prochaine! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mag :) Et oui, j'espère bien aussi qu'on pourra se rencontrer (Sérieux, faut que j'investisse dans un panneau géant lumineux pour que je puisse rencontrer tout le monde en fait, à chaque fois, je passe à côté de plein de blogueurs que je voulais voir).

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Roadtrip entre filles