Sur les routes de Suède : autour du lac Vättern




La magie des voyages... Peu importe comment on prépare son voyage, il y aura toujours une part pour l'imprévu. Avant de partir, on avait regardé les prévisions météo et les photos sur différents réseaux sociaux : tout indiquait la fin de l'hiver (du moins dans le sud du pays). C'était bien tenté...
On quitte tranquillement la réserve de Kullaberg, pour remonter un peu plus au nord de la Suède : direction le lac Vättern, deuxième plus grand lac. Le jour commence à tomber tout doucement... Le paysage autour de nous change peu à peu également : les champs immenses laissent place aux forêts de pins et sapins. Les routes étant relativement droites, avec peu de virages, c'est assez saisissant de voir le contraste. Et puis, d'un coup, un peu de blanc apparaît en bord de route... Plus rien pendant quelques kilomètres : fausse alerte, les températures sont encore au-dessus du 0... Jusqu'au prochain virage, où surprise : tout plein de neige! Ma carte routière est soudainement oubliée, préférant regarder le paysage tout blanc qui défile... On hésite, il nous reste encore de la route et on voudrait éviter de devoir chercher notre cabine en pleine nuit, mais l'envie de s'enfoncer dans la neige gagne (toujours)... L'avantage de cette partie de la Suède, c'est qu'il y a des dizaines de petits lacs un peu partout donc peu importe où on s'arrête, on est à peu prêt garanti d'en avoir un dans le coin. Plus on s'éloigne de la route principale et plus le paysage devient féérique... J'ai soudainement l'impression de revenir un an plus tôt, toujours en Suède, mais tout au nord cette fois-ci... Les sapins, les cabines rouges et de la neige à perte de vue : je suis transportée en Laponie pendant quelques heures. Le bonheur total. La surprise du voyage... L'homme préfère rester au chaud, étudier la carte et manger son kanelbullar, je préfère aller jouer dans la neige et me balader autour du lac gelé... Il y a toujours une part de mystère quand on marche comme ça dans la neige, un peu à l'aveugle : je n'ai absolument aucune idée où je mets les pieds et vu les tous petits ruisseaux, ça pourrait devenir un peu compliqué... Mais ça fait parti du charme. Autour de moi, une forêt de bouleaux, une cabane en bois déserte et juste le bruit de mes bottes qui crissent dans la neige en avançant... La couche de glace qui recouvre le lac a l'air très fine... Jolie mais trop fine pour s'y aventurer (sans faire un plouf). On avance un peu plus loin, toujours enchanté par la beauté des lieux et surtout le contraste avec notre début de journée dans la réserve de Kullaberg : c'est tellement différent qu'on a d'ailleurs du mal à croire que c'était seulement quelques heures auparavant. Il est temps de reprendre la route principale, bien déneigée mais on a ce grand sourire au visage qui ne nous quitte plus : plus on avance au nord, en direction de notre cabine, plus la couche de neige semble importante. Avec un peu de chance, elle tiendra jusque demain pour qu'on puisse en profiter. On finit par arriver à Hjo, pile poil avant qu'il ne fasse complètement nuit. À peine sortis de la voiture que notre hôte, Otilia nous accueille avec son bébé dans les bras (et qui clairement n'a pas l'air plus impressionné par la neige que ça). Notre cabine est immense mais absolument charmante, avec un petit coin cheminée que je repère immédiatement pendant que l'homme tombe tout de suite sur la bouteille qu'on nous a gentiment laissée pour nous souhaiter la bienvenue (on a chacun notre sens des priorités...). Après cette journée bien chargée, il est temps de se reposer, et pour faire comme les locaux, on allume toutes les bougies aux fenêtres... Une ambiance un peu féerique à l'intérieur qui colle parfaitement avec l'extérieur...

Le lendemain matin, mon petit rituel reprend : mon thé à la main, assise près de la fenêtre. La neige est toujours là, des flocons sont même en train de virevolter. Gros sourire! Un petit rayon de soleil fait son apparition, mais pas pour très longtemps. On a hâte de s'aventurer au bord du lac et voir s'il est gelé ou en tout cas pris par la glace : peu probable vu la superficie mais on ne sait jamais. Le temps d'aller en ville et les nuages deviennent menaçants : il va bientôt se remettre à neiger. On va vers le port. Pas de lac gelé, mais le port l'est. Les mouettes viennent se poser contre les morceaux de glace, les rochers sont eux pris dans la neige et glace... Autour de nous, une palette de gris et bleu incroyable, entre le ciel, les bateaux et l'eau du lac. Les rafales de vent sont aussi de la partie et bien glaciales : en quelques minutes, le froid semble te coller à la peau, c'est impressionnant. On retourne vite au chaud, dans la voiture et il était temps : la neige tombe par gros flocons. On se dirige vers l'Ouest maintenant, vers la côte qu'on retrouvera le jour d'après... On traverse les forêts et tous ces petits lacs, ces îlots au milieu... Il continue de neiger, avec plus ou moins de force et on reste pratiquement tout seul sur une bonne partie de la route... Je crois que même en Laponie, on a réussi à avoir plus de monde. On a un peu de mal à réconcilier ce que l'on voit avec les photos qu'on a vu, prises en plein été avec un monde fou sur les rives et des lacs qui donnaient envie de se baigner... Là, tout est désertique et bien que j'aimerais m'aventurer sur les lacs, ça serait plus avec un kayak ou des patins aux pieds, qu'avec un maillot de bain... Et il n'y a absolument personne... Juste quelques cerfs qui profitent des lieux... c'est juste parfait. La journée s'enchaîne sans qu'on la voit réellement passer... C'est en voyant le ciel s'embraser pour quelques minutes qu'on réalise que la journée est déjà terminée : ça tombe bien, on est arrivé à notre nouvelle cabine... Un petit coup d'oeil à la carte : demain, direction le Bohuslän.



















































10 commentaires:

  1. Tes photos sont tellement somptueuses... ça me donne envie de partir sur les routes de Suède moi aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sarah :) Je me répète mais c'est vraiment un pays magnifique et cette partie du pays est a beau être moins connu que Stockholm, elle mérite vraiment un passage.

      Supprimer
  2. Tes photos sont très très belles... Je ne connaissais pas du tout ce coin, mais ça donne vraiment envie! Merci pour la balade

    RépondreSupprimer
  3. C'est trop canon! Toute cette neige et tout! Vraiment top tes photos (comme d'habitude en fait).

    RépondreSupprimer
  4. Ça a l'air tellement sauvage! Tes photos sont toujours aussi belles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment sauvage pour le coup... À voir en été ce que ça donnerait, mais tout est vraiment préservé.

      Supprimer
  5. Whooo ce ciel sur les dernières photos !
    Et je suis contente, j'ai compris "bienvenue" en suédois sur le p'tit mot :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha voilà :D Note que j'étais plus passionnée par la bouteille que par le petit mot à l'époque, mais il est très rigolo (ou du moins la version Google Traduction le rend très rigolo).

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse sur une île...
Août - Voyage entre copines
Automne - Roadtrip dans les Alpes