Roadtrip en Laponie : une envie de plage aux Lofoten...



68° 20′ N, 14° 40′ E - Les îles Lofoten...
Il y a 7 ans, c'était depuis les hublots de l'Hurtigruten que l'on découvrait cet archipel, tout au sud... Il faisait nuit noire, en dehors du port de Moskenes, avec un vent phénoménal... On devinait plus qu'autre chose les formes des montagnes, à pic depuis la route, la neige reflétant la lumière des phares de notre taxi... Cette fois-ci, pas de bateau, pas d'obscurité, pas de taxi... Seule constante : le vent phénoménal, toujours présent... Les premières images sont bien différentes : une eau un peu turquoise, un peu bleu profond... des dizaines de petites îles recouvertes de neige... des ponts et des tunnels pour passer d'un archipel à un autre... Et ces lumières, ces ambiances toujours aussi magnifiques et changeantes...
À l'époque, nous étions restés uniquement dans la partie sud, du côté de Reine avec pour seul moyen de locomotion le bus scolaire... Cette fois-ci, on traversera tout l'archipel, avec notre petite voiture, en longeant la E10, l'une des routes les plus scéniques du pays.





Les îles Lofoten... C'est ce mélange mer/montagne qui nous suit partout sur la route... C'est impossible de ne pas voir de relief, peu importe où l'on est... Et c'est rare de ne pas voir un bout de mer non plus... ou d'océan... ou de fjord... et au pire, il y a toujours les lacs intérieurs. C'est aussi toute cette atmosphère si particulière, en relation même avec cette dichotomie : des lumières qui changent pratiquement d'une île à une autre, d'une journée à une autre... et parfois même d'une heure à une autre... Tantôt d'un blanc ténébreux quand une tempête de neige s'annonce ou d'un blanc calme quand le soleil tente de percer... tantôt d'un bleu-gris clair, tantôt d'un bleu profond comme si un orage allait éclater... Ces lumières qui rendent ces paysages déjà impressionnants encore plus mystérieux, chaotiques... et magnifiques.
C'est cette odeur d'iode, de poissons (même si les étendoirs pour faire sécher les morues étaient vides, l'odeur reste bien présente)... et de cannelle, une autre constante de la Scandinavie... C'est ce bruit (ou raffut) des mouettes, à l'approche des bateaux de pêcheurs, des vagues qui clapotent ou se jettent violemment contre les rochers en contrebas de la route... C'est le froid de la neige, la douceur (et chaleur) de l'écharpe autour de son cou qui ne nous quitte pas du voyage, de la couverture que l'on prend avec soi pour aller sur le balcon de notre cabine de pêcheur pour profiter des derniers instants de jour, la fraîcheur de la mer, l'humidité de ce sable qui s'est endurci avec le gel et qui ne s'effrite plus complètement, la violence du vent qui vient fouetter le visage... Et c'est le goût salé des lèvres, un cadeau du vent... et de la cannelle, à force de grignoter les fameux roulés!













Et puis les Lofoten, ce sont aussi ces plages polaires, qui sur le papier, ne payent pas de mine, parce que franchement, qui va au cercle polaire en plein hiver pour aller à la plage... Ces plages totalement désertes, sauvages et si belles... La mini crique avant d'arriver à Henningsvær, avec ses vagues impressionnantes et sa maisonnette.... La baie de Reine et de son île Hamnøy, un petite village de pêcheur où notre cabine toute rouge nous attendait, où l'on a dormi avec le bruit des mouettes, excitées par le retour des pêcheurs ramenant leur moisson, le bruit des vagues tapant contre les rochers si proches... et où l'on a failli rester coincé grâce à l'immense plaque de verglas qui recouvrait le parking où l'on avait provisoirement mis la voiture... où l'on aurait pu jouer à "assis-toi sur ta valise à roulettes et descends la côte sur l'autre immense plaque de verglas" si la mer à la ligne d'arrivée ne nous avait pas autant découragés...
La plage de Ramberg, et son eau turquoise, son sable gelé (où l'on ne peut pas s'enfoncer) et creusé en-dessous par la mer, créant des mini-grottes... Et celle d'Uttakleiv, aussi turquoise, aussi gelée... et où j'ai failli repartir dans une autre voiture, parce que forcément j'étais plus occupée à regarder la beauté du paysage qu'à vérifier si j'allais bien dans la bonne voiture... Un petit moment de solitude quand j'ai réalisé que le chauffeur était quelque peu différent, plus nordique... Et un gros moment de fous rires...















































14 commentaires:

  1. superbe règion, ce coin du monde est vraiment magique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et comme ce n'est pas trop trop connu, on peut vraiment en profiter.

      Supprimer
  2. Ces paysages sont tellement .... ♡
    Les mots magiques, incroyables .. ne sont même pas assez fort !
    La prochaine fois tu m'embarques dis ? Oui parce que je sais que tu y retourneras encore & encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais trop à toi quand j'y étais parce que je m'étais dit que tu adorerais l'endroit.
      J'ai bien envie de le faire en été aussi, pour voir à quoi ça ressemble sans toute cette neige. Tu viendras? ;)

      Supprimer
  3. Oh la la... Je trouve ces paysages absolument fabuleux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont vraiment encore plus fabuleux en vrai ;)

      Supprimer
  4. J'apuie mon choix de la mer du coup, il change beaucoup cet article, et ça fait une petite pause de voir ce si beau bleu qui contraste avec les paysages tout blanc de tes derniers articles. C'est beau, magnifique, sublime... <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors si t'approuves, tout va bien <3 Y'aura encore au moins un article avec du beau bleu je pense, mais plus façon fjord.

      Supprimer
  5. Je n'aime pas le froid mais j'avoue que s'il y a bien un endroit où je ferais une exception et passerait outre ce serait bien là. Cette région que j'ai découverte virtuellement cet hiver ne cesse de me faire rêver alors j'espère bien y aller prochainement. Ton article ne fait que confirmer cette envie. Très joli article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laura :)
      Si ça peut aider, dis toi que c'est l'endroit où il est fait le moins froid dans la région ;) Et on peut même y surfer (avec une bonne combinaison spéciale évidemment ^^).

      Supprimer
  6. Nan mais c'est trop beau !!! Je veux aller en Laponie, allleeeezzzz !^^ La plage avec les montagnes enneigées c'est juste incroyablement beau ! Quel voyage !!! Merci de nous faire découvrir tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais avec plaisir!! Ça me rappelait à certains moments l'Islande, le sable noir en moins (et sans les icebergs ^^). Mais en tout cas, c'est définitivement un endroit que tu adorerais :)

      Supprimer
  7. Waw Waw Waw ! Maintenant je sais où est la Laponie et que j'ai envie d'y aller ! Tes photos sont splendides, comme toujours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Camille! Si des fois les montagnes autrichiennes te lassent, tu sais où en trouver d'autres ;)

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Roadtrip entre filles