Roadtrip en Laponie : Ofoten




Le jour se lève tout doucement et la jolie lumière bleutée commence à percer dans l'appartement... Pas d'aurore boréale cette nuit, la couverture nuageuse empêchant de voir quoi que ce soit... Un bon thé parfumé pomme/cannelle à la main et c'est au bord de la fenêtre que je me retrouve... Il fait dire qu'avec une vue directe sur l'Ofotfjord, c'est assez dur de résister... Les premières lumières apparaissent, un peu rosée au dessus des montagnes, la vue se dégage... C'est un vrai petit plaisir que de pouvoir profiter de cette vue bien au chaud, tout emmitouflée avec ces bonnes odeurs qui envahissent la cabine... Un petit tour du côté des vêtements et des chaussures pour vérifier que tout a bien séché correctement, un bon petit-déjeuner au pain polaire et on ressort la carte pour préparer cette nouvelle journée... Direction les Lofoten! On a une longue journée devant nous mais on sait déjà qu'on va se régaler... Et surtout on va revoir les montagnes, celles qui sont bien chaotiques et déchirées par les éléments! Et on va revoir la mer aussi! On s'apprête à partir quand le soleil pointe le bout de son nez! Ça sera la seule fois de la journée qu'on le verra donc forcément, il mérite sa petite mention.









Comme depuis le début du séjour, on est pratiquement tout seul sur la route... On s'attendait à voir un peu plus de monde comme le port de Narvik n'est pas très loin de nous, mais non... Tant mieux dans un sens, ça nous permet de profiter du paysage et de pouvoir s'arrêter au dernier moment pour s'arrêter sur les places de parking, celles qui sont prévues pour admirer les points de vues mais qui sont toujours indiquées au dernier moment et après un virage de préférence, quand elles ne sont pas sous deux mètres de neige évidemment. Donc vraiment, on apprécie le côté "seul au monde". Surtout quand on finit par s'arrêter à presque chaque virage parce que tout est absolument magnifique... On a à peine fait une dizaine de kilomètres qu'on s'est déjà arrêté plusieurs fois... Je sens qu'on a bien fait de partir tôt aujourd'hui.
Chaque arrêt sa petite aventure... Comme l'énorme parking bien verglacé où j'ai failli faire une cascade en sortant de la voiture... ou l'arrêt sur le bas-côté parce que tout était enneigé et que j'ai dû monter sur le monticule (sans m'enfoncer) pour profiter de la vue parce que forcément quand on est petit, il faut devenir imaginatif. Mais ça n'empêche pas d'avoir un grand sourire au visage, les yeux bien brillants, à cause du vent certes mais surtout par juste la beauté des paysages qui nous entourent. On savait qu'on allait adorer les Lofoten, notre séjour d'il y a maintenant 8 ans dans la partie Sud nous ayant donné un avant-goût... Mais c'est une chose de se préparer et une autre quand on se trouve devant cette nature incroyable.
La luminosité change constamment, comme toujours dans cette partie du monde... Au point où à chaque virage, on a droit à une toute nouvelle ambiance, un paysage totalement différent du précédent... Une lumière d'un bleu presque laiteux, presque dorée ou presque rosée comme si on était en fin de journée et que le soleil s'apprêtait à se coucher... À même pas 10h du matin, c'est un peu surréaliste, mais tellement merveilleux. On monte, on descend... la route est bien plus sinueuse que celle qu'on avait eu en Suède, mais malgré tout, super agréable dans la voiture... On traverse de nombreux ponts, de nombreux tunnels... Toute cette région est composée d'îles, reliées par une seule route, la E10, depuis très récemment... Et à chaque traversée, on s'arrête pour quelques instants, s'émerveiller comme des enfants, se faire fouetter le visage par le vent assez violent sur la côte, malgré des températures plutôt douces (ça peut paraître peu, mais il fait rarement en-dessous de 0 degré sur tout l'archipel, le climat y étant plus tempéré que dans les terres)... On reste sans voix devant un tel spectacle où clairement, la nature prend tous ses droits et seule la musique depuis la radio vient interrompre ce silence, avec parfois les rafales pour accompagner. Et dès que l'on est en intérieur, tout redevient paisible : pas de vent, les rares lacs ou fjords qui ne sont pas recouverts par la glace sont complètement calmes au point où les montagnes peuvent se réfléchir dans l'eau... Seuls les sommets des montagnes bien abruptes rappellent la force du vent avec la neige balayées par les rafales.
Après un énième tunnel : un petit panneau pour nous indiquer que nous sommes arrivés aux Lofoten... Il est déjà midi, la carte mémoire de l'appareil photo est bien remplie... mais on a hâte de voir la suite!










































12 commentaires:

  1. superbe photos, ça donne vraiment envie de partir dans le froid :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sabrina :) Vi vi vi, emmitoufle toi bien et pars là-bas (surtout que au niveau de l'archipel Ofoten/Lofotem/Vesteralen, c'est là où il fait le moins froid).

      Supprimer
  2. Tu as traversé de fabuleux paysages je trouve....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et ce n'était que le milieu de journée ;)

      Supprimer
  3. <3
    Bon, heu, je commence à être à court de mots moi, c'est inquiétant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te rassurer, je commence aussi à être à court de mots pour écrire ces articles ;)

      Supprimer
  4. Waouh, les photos sont spectaculaires !
    (je ne sais pas si tu regardes Game of Thrones, mais ça me fait penser aux paysages de l'autre côté du mur ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie :)
      Haha heureusement pour nous, on n'a pas eu de marcheurs blancs (je crois que c'est la traduction des "White Walkers"?) dans les parages... même si à un moment donné, on a eu en effet droit à une tempête digne de Game of Thrones)

      Supprimer
  5. Une fois de plus c'est trop beau ! Les paysages, la lumière, les photos...c'est superbe ! J'avais pourtant envie de soleil mais du coup je partirais bien découvrir ces paysages gelés tant rêvés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi envie de soleil maintenant! Sauf quand je revoie les photos de Laponie!
      À propos d'envie de soleil : sur place, j'en voulais un peu... Mais en fait, c'est encore mieux sans, du point de vue des lumières ;) Sans compter l'envie de dodo avec l'effet de réverbération (et la nuit courte pour chasser les aurores la veille).

      Supprimer
  6. C'est à couper le souffle ! Le fait d'être seul face à ces paysages doit être saisissant... Je rattrape tes articles sur la Laponie du coup ! En rentrant, on t'a pas fait trop de blagues en te demandant si tu avais vu le Père Noël !? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas! On me l'avait faite quand j'étais rentrée de mes 6 mois là-bas, vu que ça tombait pile poil pour Noël... Du coup, on a évité de me la refaire ;)

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...