Roadtrip en Laponie : le long de la frontière finlandaise



08h00 - Le jour commence à se lever, le ciel à se dégager légèrement... On se pose tranquillement au bord de la fenêtre, bien emmitouflé, avec un bon thé fumant dans les mains, les odeurs de cannelle parfumant notre chambre... On resterait bien au chaud à regarder le village se réveiller, mais on a un peu de route à faire... Les sac à dos prêts, c'est reparti...
On s'enfonce un peu plus dans les terres, mais en ayant toujours vue sur la mer... Tout est désert, ou presque... Tout paraît calme, mais ce n'est qu'illusion : dès que l'on s'arrête sur les rives enneigées, les rafales de vent nous rappellent que l'on est dans le cercle polaire... Au loin, on peut apercevoir la neige virevolter au-dessus des monts... En bas, on devine plus que l'on voit la mer bien houleuse... Et pourtant, tout reste silencieux... Devant un tel décor, ça parait presque surréaliste. Aucun mot ne peut réellement décrire cette sensation... Et moi qui me bats toujours avec les mots, ça devient encore plus difficile de vous expliquer tout ce que l'on ressent sur place, tellement la nature est magnifique... On est sans voix... Enfin jusqu'à ce que je finisse par m'enfoncer complètement dans la neige et là, miracle, je retrouve ma voix!



















Quelques boules de neige plus tard et on quitte la mer pour arriver en territoire same... La frontière finlandaise n'est plus très loin, les montagnes commencent à devenir plus petites... et la neige commence à tomber... D'abord gentiment, flocon par flocon... pour finir paquet par paquet... Tout est brumeux, le paysage semble se cacher... Si avant ça semblait surréaliste, ça l'est encore plus maintenant! Peut-être est-ce la brume qui donne cette impression ou peut-être c'est toujours comme ça, mais presque comme par magie, on quitte la montagne pour arriver sur une immense taïga, recouverte d'un épaix manteau neigeux, avec juste quelques arbustes pour casser tout ce blanc. Et dehors, toujours ce silence incroyable... Et un vent qui te fouette toujours autant le visage... Le changement est assez impressionnant, même la lumière semble être complètement différente (faut dire que la tempête de neige aide aussi). La visibilité étant réduite, on n'ose pas trop s'arrêter en plein milieu de la route pour faire quelques photos... Grosse erreur : en voulant se mettre légèrement sur le côté, on finit par s'enfoncer dans la neige au point où on ne peut plus sortir la voiture... L'avantage, c'est que maintenant, j'ai le temps de faire mes photos... Le côté un peu moins rigolo, c'est qu'on a croisé personne jusqu'à maintenant et il continue de neiger... Par chance, l'une des rares voitures que l'on croisera arrive peu après et s'arrête immédiatement pour nous donner un coup de main. Moralité : fais tes photos en plein milieu de la route! Le gros fou rire passé, on trouvera un parking juste 500m plus loin et la tempête s'arrête... Forcément! Sauf qu'en Finlande, apparemment, il n'y a pas que les voitures qui s'enfoncent soudainement dans la neige : les petits bonhommes aussi. J'ai testé et approuvé pour vous à plusieurs reprises! Attention à ne pas faire ça tout seul par contre. On devine derrière les arbres le lac de Kilpisjärvi, tout blanc et tout caché... Ça nous change des couleurs vertes émeraudes ou turquoises des lacs alpins qu'on avait vu cet automne. On reste là, sur le ponton, sans bouger (de peur de s'enfoncer à nouveau), à écouter ce silence incroyable et à s'émerveiller devant ce spectacle...


















La route nous fait longer la frontière suèdoise et au loin, on commence à apercevoir des montagnes... entre nous, plein de petits lacs, tous recouverts de neige, avec juste la carte routière sous les yeux pour nous prévenir qu'ils sont là... Le vent continue à tourbillonner, transportant la neige d'un côté ou de l'autre de la route... Et après avoir passé de nombreux panneaux de signalisation, on voit nos premiers rennes, se promenant tranquillement sur un lac... On irait bien les rejoindre, mais on se contentera de les regarder de loin... La frontière suédoise se rapproche. Nouveau jour, nouveau pays. Mais on sait déjà que l'on reviendra en Finlande...










12 commentaires:

  1. OH MON DIEU.
    C'est juste magnifique, un blanc bleuté, je suis tellement jalouse...
    Bises
    Ara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ara! Les photos ne font même pas justice à la réalité, crois-moi ;)

      Supprimer
  2. Magnifique! Tout ce blanc et ces maisons rouges, les cerfs et les beaux paysages naturels!! Par contre, il doit faire frisquet de la nouille au pays du père noël haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paradoxalement, pas tant que ça... À chaque fois que j'étais dehors pour prendre des photos sur le bord de route, je n'avais même pas mon manteau sur moi, juste mon pull et ma grosse écharpe. Comme il neigeait, on restait autour du -1/0 degré. En Suède par contre, je ne sortais pas sans toutes mes couches, mais j'en reparlerais ;)

      Supprimer
  3. C'est blanc, c'est beau. Et je t'imagines bien t'enfoncer dans la neige d'un coup, pfiou, plus de Mili :D La suite la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha c'était à peu près ça :D Enfin j'avais quand même le haut du corps qui dépassait mais l'image reste la même!!
      (Je vais bientôt parler de la Suède... histoire d'avoir un avant-goût de tu-sais-quoi ^^)

      Supprimer
  4. Tes photos sont tellement incroyables BON SANG !!!
    Je m'imagine la bas tout de suite
    Ca me ferait tellement de bien <3
    http://mademoisellevi.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh merci beaucoup <3 Je voudrais bien y retourner maintenant, ne serait-ce que pour voir à quoi ça ressemble sans la neige!

      Supprimer
  5. C'est très beau.. On ressent de la zénitude, rien qu'en regardant tes photos. Je pense, que pour se retrouver et méditer, cet endroit est l'idéal (bon, si on fait abstraction au froid!) ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Alexandra :)
      Y'a pas meilleur endroit pour se retrouver je pense. Pour le froid, c'est juste une question de bien avoir les bonnes couches mais les paysages valent largement la peine... et ça fait un bien fou aussi ce froid en fait.

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...