Balade gourmande sur le Mont d'Or


09h00, on a rendez-vous à la fromagerie des Longevilles Mont d'Or. Parce qu'il faut quand même le dire : impossible d'aller en Franche-Comté sans passer par la case "fromage"... encore plus impossible quand on passe un weekend à côté du Mont d'Or! Et donc vous l'aurez donc compris, je ne vous parlerai pas du comté, mais bien de ce fromage dans sa petite boîte en épicéa... ce qui tombe très bien vu qu'on en a très souvent à la maison. 

Entrons donc dans les coulisses de la fabrication de ce fromage saisonnier : contrairement au comté ou au morbier, le Mont d'Or est en effet produit uniquement entre le 15 Août et le 15 Mars. Autre différence notoire : le temps d'affinage, bien plus court. Tout va très vite, vous allez le voir. On débarque dans la salle principale, avec les immenses cuves et on assiste à la fabrication du Mont d'Or:
   . Maturation du lait : on chauffe le lait à 36
° et on y ajoute les ferments qui donneront le goût au fromage pendant son affinage
  . Emprésurage : on ajoute la présure qui permet de coaguler le lait (pour obtenir le caillé)
  . Décaillage : on découpe le caillé pour le transformer en grain qui sera récupéré pour la fabrique du fromage
  . Brassage : le mélange caillé-sérum est brassé pendant une vingtaine de minutes
  . Soutirage : le mélange est réparti sur les moules qui vont ne récupérer que les grains de caillé - le sérum est évacué et servira de nourriture pour les cochons.
  . Moulage : une tôle est déposée sur chaque fromage pour le préparer au pressage
  . Sanglage : le fromage, démoulé, est entouré
d'une sangle d'épicéa qui le parfumera .
Comme je le disais, tout va très vite : il faut compter grosso modo 20 minutes pour chaque étape. Une fois le fromage sanglé, il est amené dans les caves d'affinage, où il reposera 21 jours sur des planches en épicéa (il est constamment vérifié et retourné tous les 3 jours) avant d'être mis en boîte. Et comme c'est un fromage saisonnier, le reste du temps, la fromagerie fabriquera du comté... qui par contre est stocké en majorité au Fort des Rousses.
La visite est super agréable, on découvre plein de choses sur les fabrications mais aussi sur la région... mais qu'est-ce qu'elle donne faim! Je ne sais pas vous, mais moi, si on me parle de nourriture, y'a un moment où quand même, va falloir passer à l'action. Alors, on ne repart pas exactement les mains vides, le gérant nous donnant 2 Monts d'Or (miam) mais dans l'immédiat, c'est un peu plus haut, sur le Mont d'Or, qu'on ira calmer les ventres affamés.







Fromagerie des Longevilles Mont d’Or - 41 rue de l’Étoile, 25370 Longevilles Mont d'Or



12h00, on arrive sur le Mont d'Or... C'est tout blanc, la route est une vraie patinoire... mais qu'est-ce que c'est beau! Et qu'est-ce qu'il fait froid d'un seul coup! Et qu'est-ce que le chalet a l'air accueillant dis-donc (dans les faits, le chalet nous avait à "on a faim" mais il est vraiment chouette, promis). On est à peine entré qu'on en prend plein les yeux... je crois que j'ai un faible pour les chalets.... On en prend plein les narines accessoirement (ce qui est toujours bon signe quand on vient pour manger). La Boissaude, c'est un de ces endroits où l'on vient pour le cadre, la bonne ambiance et la cuisine montagnarde... Mention spéciale d'ailleurs à la tarte aux myrtilles... Délicieuse et énorme (comme le reste du repas en fait, mais la tarte était juste grandiose)! On a en plus eu la chance de partager notre repas avec Sandrine, que l'on avait rencontré à Cannes au Salon des Blogueurs et qui nous accueillait donc dans sa région. Parce que les meilleurs voyages sont ceux où on fait les plus belles rencontres, la Franche-Comté restera comme l'un de ceux qui m'aura le plus marqué.
14h30, il est temps de quitter la chaleur du chalet... non sans avoir pris plein de photos du lieu et en s'apprêtant à en faire autant dehors... ah oui, mais non en fait : devinez qui vient de refaire son apparition? La brume, bien entendu!
...
15h00 : Et zut! On a oublié de faire notre selfie avec Sandrine. Bon ben voilà, faudra revenir!












La Boissaude - Sur le Mont d'Or, 25370 Rochejean 



Cet article a été écrit dans le cadre d'un séjour organisé et offert par le Comité Régional de Franche-Comté.
Toutes opinions et photographies restent pour autant personnelles.

14 commentaires:

  1. Ah le Mont d'Or en boîte chaude... un vrai plaisir d'hiver ;-)
    Merci pour cette jolie promenade blanchie par la neige et le brouillard !

    RépondreSupprimer
  2. Du fromage et de la neige... Un cocktail parfait pour passer de bonnes vacances!
    Ça doit être super sympa de découvrir la fabrication du Mont d'Or et encore mieux d'en gouter des bons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben pour le coup, ils ne pouvaient pas être plus frais ;) Sinon, la visite est très sympa, surtout pour les petits curieux (et bonus : ça ne sent pas trop... pour avoir fait le roquefort, camembert et munster, c'était rien point de vue odorat).

      Supprimer
  3. Ahhh mais tu ne m'a pas dis qu'il y a aurait plein de fromage …. (j'aime pas le fromage aha), bon heureusement il y a des photos de paysages quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha tu peux même pas les voir en photo? (et puis je ne veux pas trop te spoiler non plus... sinon, y'a plus de surprise pour toi non plus!).

      Supprimer
  4. Ahh le mont d'or ! C'est tellement bon fondu au four...
    Ton article me met l'eau à la bouche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas la seule ;) Je ne dirai pas non là à un petit Mont d'Or bien fondu, bien crémeux... miam.

      Supprimer
  5. Magnifiques photos ! Le chalet est trop mignon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'ai dû passer plus de temps à découvrir le chalet (il est immense) qu'à manger ;)

      Supprimer
  6. Ah comme j'ai hâte de faire ma petite découverte du Jura aussi (mais pour moi ce sera au printemps^^) (en attendant je bave sur vos photos enneigées).
    Et sinon, perso, c'est du Saint-Nectaire que j'ai pu déguster en Auvergne et c'était juste over délicieux <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas trop Saint-Nectaire, mais y'a pas mal de fromages trop bon dans le coin <3
      Tu y vas quand du coup?

      Supprimer
  7. Très sympa ton petit passage dans le coin, j'aime beaucoup les photos :) On a aussi découvert le Jura lors d'un voyage organisé par l'OT et on avait visité une fromagerie, c'était très sympa, mais pas l'odeur ;) En tout cas, il faudra qu'on y reoturne quand il fera beau, on avait eu que de la pluie...alors la rando sous la pluie battante c'est bof... Bises à toi

    Clara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'attendais à pire niveau odeur justement! Je t'avoue que j'avais un peu peur en voyant la météo parce que la brume, ça peut passer ou casser (toujours mieux que la pluie certes, mais quand tu vois rien du tout, bof aussi pour découvrir des paysages). Au final, on s'en est super bien sorti =) J'espère que tu pourras y retourner en effet, parce que c'est un coin superbe.
      Bises à toi aussi!

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Roadtrip entre filles