Tome 34 : Islande (Part. III)

 
Et hop, profitons de la grisaille ambiante pour retourner encore quelques jours en Islande.... Au programme pour aujourd'hui : la visite de l'Ouest, avec la péninsule de Snæfellsjökull.
C'est probablement l'un des coins les moins touristiques d'Islande (pas un car rencontré, pas beaucoup de voitures louées non plus - peut-être lié à la fin de la saison touristique?)... et pourtant ce serait dommage de ne pas s'y arrêter parce que le paysage vaut largement le coup d’œil.



. Reykjavik - Arnarstapi
Un peu comme pour la côte Sud, la côte Ouest regorge de paysages tous différents les uns des autres : une eau légèrement turquoise d'un côté, des montagnes / volcans de l'autre et de l'herbe bien verte entre les deux. Arnarstapi est un petit village qui se trouve pratiquement au pied de Snæfellsjökull, l'un des volcans les plus connus d'Islande... à la fois pour sa ressemblance lointaine du Mont Fuji au Japon et surtout pour son apparition dans Voyage au Centre de la Terre de Jules Verne. Peut-être est-ce son côté imposant ou son rôle, mais beaucoup de légendes islandaises prêtent au volcan des pouvoirs spéciaux. Et franchement, quand on se trouve juste en bas, sur une ancienne coulée de lave, que les nuages et la brume décident d'un coup d'arriver et de tout envelopper, on fait moins le malin. On ne peut s'empêcher de regarder le volcan, comme si on était hypnotisé... et l'envie de l'approcher de plus près se ressent, comme si un de ses fameux pouvoirs était d'attirer ses victimes...
Et puis d'un coup, l'attraction s'arrête comme par magie et en se retournant, on aperçoit le petit village d'Arnarstapi avec ses falaises de basalte et son eau un peu turquoise (en fonction de la luminosité, comme toujours)... et son immense troll de pierre.
































Snæfellsjökull
























. Snæfellsjökull - Stykkishólmur
Au départ, on pensait faire le tour de la péninsule... mais notre ami volcanique ayant décidé de nous attirer tout droit dans ses filets, on a pris la route qui longe la montagne (et coupe donc la péninsule). Très vite, on arrive dans les nuages : la côte disparait, le volcan s'amuse à jouer à cache-cache et toute la vallée prend un aspect énigmatique et mystérieux, propre à la Scandinavie. On se retrouve au sommet de la route, seuls, avec un paysage magnifique et typiquement islandaise : de la montagne, un peu de neige en son sommet, de la verdure et des cendres encore bien noires... On est bien loin de l'eau turquoise. Et puis d'un coup à nouveau, la côte réapparait, devant nous et la brume se lève comme par magie... Les premiers fjords ne sont plus très loin (même si pour le coup, il faudrait aller plus au Nord pour les voir).








































. Reykholtsdalur
En retournant dans les terres (et en faisant un petit crochet), on peut découvrir les sources chaudes de Deildartunguhver. C'est ici qu'on peut voir ces sources à l'air libre et se rendre compte de la géothermie locale. On peut même y acheter son kilo de tomates islandaises (la vapeur servant à faire chauffer les serres locales). Par contre, attention, pas la peine de prendre son maillot de bain, l'eau est à 97 °C. Donc à moins de vouloir ressembler à un homard en pleine cuisson, on oublie la baignade... même si franchement, c'est un peu tentant quand on voie une source d'eau chaude en plein champs.














. Hraunfossar
Un peu plus loin, on peut trouver une des plus belles cascades (à mon sens) : il s'agit de petites cascades s'étalant sur environ un kilomètre. L'eau ruisselle en fait sous un champ de lave, lui donnant une couleur vraiment turquoise... et l'envie de s'y baigner se fait aussi ressentir (sauf que cette fois, on passe à une température glaciale). 





















14 commentaires:

  1. C'est vraiment superbe! Je vais devoir aller voir ca un de ces jours!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii, il le faut, tu ne le regretteras pas ;)

      Supprimer
  2. Magnifique, ça donne envie d'y aller !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis, c'est encore plus magnifique en vrai!

      Supprimer
  3. wow ! c'est tellement ! les photos sont magnifiques ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Merci :) J'avoue que j'aurais bien loupé l'avion du retour sans problème.

      Supprimer
  5. Tes photos de l'ouest islandais sont magnifiques.

    RépondreSupprimer
  6. Mon dieu... Cette lumière, ces contrastes, c'est juste ahurissant. Un voyage que j'aimerai tellement avoir la chance de faire. Mais chaque chose en son temps, pour l'instant je suis au Canada pour un an ! J'ai vu que tu as un article sur Montréal en préparation ? Je reviendrai pour voir ça, j'y habite et je suis toujours avide de lire des choses sur cette magnifique ville !

    http://somewherewithlove.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii, il faut encore que je finisse de trier les photos de Montréal, mais ça viendra surement pour la fin de l'année =) J'y suis allée cet été... tu as surement déjà vu les endroits que j'ai visité, mais je comprends ton enthousiasme pour cette ville! J'aimerai beaucoup y retourner!!
      J'en profite aussi pour te dire : ton blog est super chouette, j'aime beaucoup tes graphismes et tes photos!

      Supprimer
  7. comment tu fais la petite carte ?? photoshop ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. J'ai pris une carte sur Internet (façon schéma qu'on avait en cours de géographie au lycée) et je l'ai mise aux bonnes dimensions... le reste, c'est avec Photoshop (mais n'importe quel logiciel de retouche doit pouvoir faire l'affaire) :)

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...