Tome 33 : Islande (Part. IV)



Comme vous l'aurez remarqué sur les photos, la neige était bien présente en Islande... et si au départ, on avait prévu de louer une voiture pour aller dans le Sud et voir Jökulsárlón, un lac glaciaire, les conditions des routes nous ont vite fait changer d'avis (enfin pas moi, je ne conduis pas, donc je m'en fiche... mais l'homme n’était pas trop chaud de faire 800km sur de la glace). On a donc opté pour un tour dans le Sud (sans aller jusqu'au lagon donc). Beaucoup de route au programme...


Le paysage dans le Sud est vraiment spectaculaire: à gauche, des montagnes et volcans ; à droite, la mer. Le contraste était d'autant plus fort qu'on avait le lever du soleil du côté des montagnes et une formation nuageuse annonçant une bonne tempête de neige vers l'océan.
On a beau être dans un car, on se sent minuscule devant tous ces massifs volcaniques qui pourraient se réveiller à n'importe quel moment: l'Hekla (capuchon - Ou la Porte des Enfers, d'après Jules Verne), l'un des volcans les plus actifs en Islande, auraient dû se réveiller en 2011...  Et Katla (bouilloire), un des plus destructeurs, est également en surveillance radar puisqu'il se trouve pile à côté de l'Eyjafjöll (montagne des îles) que je n'ai pas besoin de vous présenter.







Eyjafjöll



C'est donc dans cette ambiance un peu magmatique que l'on arrive à Sólheimajökull, langue glaciaire du Mýrdalsjökull, calotte glaciaire qui se trouve près d'Eyjafjallajökul (du nom du glacier qui se trouve sur le volcan).
Et pour arriver au pied de la langue glaciaire, il faut traverser un petit chemin entre les rivières cachées sous la neige... le tout dans un car maniable à souhait... Sérieusement, on a bien cru qu'on allait tous s'échouer lamentablement dans l'une des rivières tellement le car tanguait. Mais c'est sans compter sur la dextérité des chauffeurs islandais qui ne vont pas se laisser impressionner par 1m de neige. Arrivés à bon port (et indemnes), on a pu se balader sur la langue glacière et profiter du paysage tout blanc... Tout semble si paisible sous cette neige et ce soleil qu'on a du mal à imaginer qu`au même endroit 2 ans plus tôt, c'était le chaos total avec des coulées de lave et des nuages de cendres.



Sólheimajökull



La partie "volcan/glacier" étant faite, la suite du tour nous emmène voir la partie "mer/plage", et plus particulièrement au village de Vik i Mýrdal (qui comme son nom l'indique, est pas loin du glacier qu'on vient tout juste de quitter). C'est aussi à ce moment précis qu'on verra le soleil pour la dernière fois de la journée, la tempête de neige arrivant sur nous. C'est aussi à ce moment-là qu'on aurait dû rebrousser chemin, mais encore une fois, notre chauffeur décida de ne pas se laisser faire par une route non-dégagée.
Vik donc est un petit village au bord de mer, avec une particularité: la plage a été élue comme l'une des 10 plus belles au monde... et ce probablement dû au fait que le sable est noir. J'ignore ce que ça donne avec le soleil, mais je peux vous dire qu'en pleine tempête de neige, c'est grandiose: on est transporté en un lieu mystérieux et magique, vraiment chaotique et un aspect assez lunaire, avec pour seul bruit le claquement des vagues contre les rochers. Au loin, on entraperçoit les colonnes de lave sculptées, les Reynisdrangar. La légende raconte que des trolls que se seraient échoués à cet endroit et, surpris par le crépuscule, se seraient transformées en aiguilles rocheuses... et ce jour-là, les trolls ont joué cache-cache avec nous, disparaissant au gré des nuages...




On a marché sur la lune sur la plage.








La tempête battant son fort, l'usine à laine face à la place apporta de la chaleur et un refuge agréable... et le car prit le relai pour nous emmener, tant bien que mal, hors de la colère de Mère Nature. Le musée folklorique de Skógar nous ouvrit ses portes, nous emportant à une époque lointaine, dans une autre Islande, viking et danoise, et une époque plus récente mais qui nous semble si loin. Un voyage dans le temps assez reposant et nous coupant de la modernité un temps, nous rappelant que ce pays si moderne aujourd'hui ne l'était pas il y a encore un demi-siècle. Un retour aux sources en quelque sorte... et un retour à la nature avec des balades près de cascades, Skógafoss et Seljalandsfoss qu'on peut traverser (mais comme neige + eau = patinoire, personne n'a voulu prendre de risque).









Et parce qu'on ne le répètera jamais assez, la météo islandaise est très changeante... Mère Nature nous offrit quelques aurores boréales pour clôturer dignement cette journée...
(Précision: la couleur verte est 100% naturelle)







9 commentaires:

  1. Oh la la... ces paysages sont vraiment sublimes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. C'est assez féérique, en effet. Mais il faut pas se laisser abuser, on a vraiment l'impression que Mère Nature se venge sur nous par moment, tellement le froid et la neige se liguent pour rendre les excursions moins plaisantes. Enfin, c'est les aléas de l'Islande en hivers.

      Supprimer
    2. Faudrait-il essayer en été ? :)
      En tout cas, les photos sont magnifiques !

      Supprimer
    3. C'est d'ailleurs pour ça qu'on souhaite y retourner cet été si possible :)

      Supprimer
  2. Tiens quand j'y étais (en mars 2011) il neigeait énormément dans l'ouest mais quand nous sommes arrivés à Vik et même avant le fameuxvolcan au nom imprononçable, plus une seule trace de neige, un ciel bleu magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca doit être superbe avec un beau ciel bleu... je te dirais bien "quelle chance" mais dans un sens, ça m'oblige à y retourner, en espérant voir Vik sous un ciel bleu et avec soleil!

      Supprimer
  3. Magnifiques tes photos! je reve d'y aller! un pays étonnant!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu peux y aller, n'hésite pas un seul instant, c'est vraiment un pays magnifique.

      Supprimer
  4. c'est fou comme les couleurs d'Islande sont tout le temps magnifiques !

    RépondreSupprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba
Octobre - Blogtrip en Auvergne
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans