Tome 33 : Islande (Part. III)



Avant de vous parler volcan et de lagon bleu, un petit arrêt par la capitale s'impose. 
Reykjavík, ou "la baie fumante" (je vous avais prévenu, les Islandais ont un don pour choisir les noms de lieu) est la capitale la plus septentrionale au monde et typiquement scandinave. Pour compenser la météo radieuse du coin, l'architecture a un côté Lego-maniac: plein de couleurs, des maisons en bois ou en tôles, des lampions et bougies à toutes les fenêtres... et du street-art dès que possible. Et histoire de continuer dans le contraste et surtout d'éviter de tomber dans le cliché "Maisons de poupées trop mignonnes", on a rajouté un aspect bien Viking/Moyenâgeux avec des statues à casque et épées et autres accessoires que tout rôliste qui se respecte voudrait.


C'est donc dans ce joyeux mélange que l'on découvre une ville un peu excentrique mais particulièrement accueillante avec des cafés/restos à tous les coins de rue, des magasins de design scandinave "choupinou" et vintage... et surtout des habitants adorables, serviables et bavards dès qu'on montre un peu d'intérêt. Il y aurait tellement de choses à dire sur eux que ce serait trop loin... Alors voici quelques points amusants (et un peu moins parfois) à savoir sur eux:
. Les Islandais sont rangés par prénom dans l'annuaire: les noms de famille veulent dire "fille" (dottir) ou "garçon" (son) de "prénom du papa ou de la maman".. ce qui veut dire que chaque enfant peut avoir un nom de famille différent de son frère ou sa sœur.
. Ils sont bien américanisés mais c'est l'un des rares pays où il n'y a plus de McDonalds (crise oblige, mes enfants).
. On a tous entendu parler de la crise financière de 2008 qui les a particulièrement touchés... On en connait moins les effets. Un exemple: tout Islandais qui voudrait s'installer à l'étranger ou même simplement voyager, ne peut pas dépenser plus d'un certain montant (je n'ai pas retenu le montant), même si officiellement son compte en banque indique qu'il/elle possède plus... les banques islandaises n'ayant plus assez de fonds pour le moment.
. L'an passé, les citoyens ont élus 25 de leurs pairs en assemblée constituante pour pouvoir réécrire leur constitution (l'actuelle étant une pâle copie de la Constitution danoise).
 . Les enfants Islandais devaient apprendre l'Islandais et le Danois à l'école, avant de pouvoir apprendre l'Anglais et éventuellement une autre langue... Depuis une dizaine d'années, le Danois a été supprimé des matières obligatoires. Soit dit en passant, l'Islandais est notre latin du Danois/Norvégien (avec encore plus de déclinaisons).
. Évitez de parler de la pêche à la baleine ou de la fourrure (du moins si vous êtes contre), sous peine de vous faire découper en deux.
. L'eau chaude provient directement de leurs sources d'eau chaudes... et comme dans ces sources se trouve du souffre, et bien l'eau chaude a cette charmante odeur d'œuf pourri). Classe le matin quand on prend sa douche ou qu'on remplit la bouilloire. Vraiment.
. Un jour = un séisme (minimum)... mais la plupart passe inaperçu. Pour le reste, il y a les cours à l'école pour apprendre les bons gestes et réactions.
. Ne pas oublier que lorsqu'on va à la piscine, il faut se laver sans maillot de bain... et se changer devant un peu tout le monde. Y'a même les dessins pour expliquer comment se laver.
. Les Islandais sont très attachés à leur culture nordique: si une route ou tout autre construction menace l'habitat d'un Huldufólk (elfe), on abandonne ou on dévie. Certains jardins ont même des petites cabanes en guise d'habitat. De même qu'il ne faut jamais jeter une pierre de peur de blesser un elfe caché.
. Les Islandais, comme tout bon scandinave, passe son weekend complètement bourrés... mais restent d'une gentillesse limite déconcertante (se faire accoster à 4h pour une cigarette et malgré le fait de ne pas en avoir, se faire câliner et être remercié, a un côté un peu déroutant).

Il y a évidemment plein d'autres choses à rajouter, mais le mieux reste encore de venir en Islande... parce qu'avant tout, c'est un peuple très accueillant.
En attendant, voici un peu à quoi ressemble Reykjavík:









Hallgrimskirkja







(Harpa - salle de concert)




















(la maison Hofði, lieu de la rencontre Reagan-Gorbatchev en 1986 lors du sommet de Reykjavík sur le désarmement nucléaire... et accessoirement, maison considérée comme hantée).

4 commentaires:

  1. Mon frère y est allé l'été dernier et ton billet ne fait que confirmer mon impression quant à cette ville... il faut absolument la voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca doit être bien différent en été. Mais si tu as l'occasion d'aller en Islande, un petit arrêt par Reykjavik s'impose!!
      (Et bienvenue ici!)

      Supprimer
  2. Des photos de Reykjavík sous la neige... C'est magnifique! J'y vais au mois de mars et j'espère franchement avoir de la chance de voir la ville sous la neige. Merci pour l'aperçu.

    RépondreSupprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...