Tome 30 : London (Part. I)


Petit retour dans le passé - au mois de Juillet pour être exact - avec notre voyage à Londres.
Tout a commencé lorsque mon travail m'a proposé de passer 3 jours dans la capitale anglaise pour donner un coup de main à l'organisation d'un gros évènement préparé par la boite (une journée à Thorpe Park + un concert pour 3300 ados venus du monde entier de 13 à 18ans): en échange d'une (grosse) journée de travail, je pouvais profiter tranquillement de la ville les deux autres jours... Alors forcément, l'hésitation n'a pas été trop longue... Et puisque j'étais envoyée en mission du mercredi au vendredi, autant prolonger la visite sur le weekend. On va délibérément passer outre le manque d’organisation de ma boite, ce qui a coûté beaucoup d'argent à l'homme pour me rejoindre (même si au final, en y réfléchissant bien, je pense qu'on y a gagné financièrement parlant).



C'est ainsi que j'ai débarqué à Londres un mercredi, à 7h du matin, avec mon collègue italien - en attendant que l'homme arrive dans la journée. Le monsieur de la douane ayant été très clair ("Vous êtes arrivés ensemble, vous restés ensemble"), nous avons fait les premiers pas à Londres ensemble (croyez-moi, après la journée folle de travail qu'on connaitra, on n'est pas près de se quitter si futur voyage il y a). Ma dernière visite remontant à pile 10 ans, mes souvenirs étaient assez vagues. Pour autant, on a vite trouvé un bar sympa pour prendre un bon petit-déjeuner bien copieux, près de Scotland-Yard (on l'a vu après, mais bon)... et on est très vite tombé sur le M&M's World! Pour information, le M&M's (cacahouète / chocolat / crispy) constitue une source de nourriture assez importante chez nous, que ce soit dans l'équipe italienne ou dans l’équipe franco-belge. Ce qui veut aussi dire qu'on a dû rester près d'une heure dans le magasin (ceux qui connaissent, savent aussi que ça signifie la parte de 80% de l’ouïe vu le volume et la qualité de la musique).
Le reste de la visite a (évidemment) inclus le London Eye, Westminster et le Parlement, Piccadily, Covent Garden (toujours un de mes endroits préférés), Carnegy Hall et tutti quanti... et une fois que l'homme a pu nous rejoindre, on a pu refaire a même chose (forcément). Comme l'hôtel loué par la boite se trouvait assez loin de Londres, on a dû écourter un peu la journée pour poser toutes les affaires (et se reposer avant la dure journée de labeur qui nous attendait)...
On passera sur la journée marathon, mais le weekend fut assez calme aussi, mes pieds ayant été perdus le jeudi quelque part entre le parc d'attraction et l'hippodrome. L'avantage, c'est que notre hôtel pour le weekend se trouvait dans Londres, près du Tower Bridge... Le désavantage, c'est que les distances sont de toute manière bien trop grandes pour tout faire à pied, surtout quand ceux-ci refusent d'avancer. Malgré tout, on n'allait pas passer à côté du Tower Bridge, Tour de Londres, Buckingham, Carnaby Street et autres...

Mon cerveau et mes pieds ayant donc fait un arrêt cérébral (oui, j'assume, j'ai la cervelle dans les chaussettes), je ne me souviens plus trop ce qu'on a fait et dans quel ordre... En revanche, dès le premier jour, je me suis souvenue la raison exacte de mon départ de Paris (et de surtout pourquoi je n'ai pas envie d'y retourner) : la foule dans le métro, le sentiment d’étouffer malgré les grands espaces et le côté stressant de voir les gens se dépêcher, courir sans même profiter de la moindre seconde, m'ont très vite oppressé. La fatigue du jeudi n'a probablement pas aidé, mais une chose est sure: je ne pourrais pas vivre à Londres. C'est pourtant une super ville, avec beaucoup de charmes, où on y trouve absolument tout, un magasin de 4 étages dédié au M&M's (oui, j'en suis encore bouleversée), des toutes petites boutiques où j'aurais tout acheté (mais ça ne passait pas en "frais professionnel"), un passé et une histoire intéressante. Ceci dit, il faudra surement que j'y retourne, cette fois sans passer 20h debout à courir après des mômes dans un parc d'attractions, ça peut aussi aider à avoir une autre perception de la vie Londonienne (peut-être un détail pour vous.... mais pour moi, ça veut dire beaucoup). Et y aller hors-saison et surtout pas sur le weekend du 14 Juillet, pour éviter la horde de touristes (notamment francophones, même si je ne me fais pas d'illusion sur le nombre élevé de francophones y vivant à l'année).













































6 commentaires:

  1. Ah... Londres... Que de souvenirs ! Dis, je ne sais plus si je te l'ai déjà dit, mais tu as un certain talent (ou un talent certain aussi, d'ailleurs !) pour les photos ! :)
    (et je veux aussi des M&M'S tout roses et violets et... !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maman Bleue :) Crois-moi, si j'y retourne, je te ferai un stock!

      Supprimer
    2. Oh oui !!! Un stock de M&M'S direct de Londres !!!! :) (Gourmande, moi ??? Naaaaannn !!!!)

      Supprimer
    3. La question maintenant est: qui de nous deux ira là-bas en premier? :)

      Supprimer
  2. Ce sont de bien belles photos que tu nous livres là... Elles sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Le plus rigolo, c'est qu'en rentrant de Londres, je trouvais les photos plutôt banales et j'étais pas mal déçue... du coup, vos commentaires sur les photos me font vraiment plaisir :)

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...