Tome 33: Islande (Part. I)



Ah l'Islande.. Un pays où il ne m'aura fallu que 5 ans pour enfin y mettre les pieds... Trop cher, trop loin, pas assez de temps.... toutes les excuses étaient bonnes pour remettre ce voyage à plus tard... du moins jusqu'à cet hiver. On avait d'abord prévu d'y faire une escale avant d'aller voir ma chère jumelle au Québec cet été... mais finalement, on a voulu tenter une approche hivernale. Résultat: on y retournera surement pour faire une escale cet été.

L’Islande en hiver, concrètement ça donne : moins de touristes + de la neige partout + des aurores boréales + se baigner en extérieur dans un lagon à 40*.
Avant qu'on ne me pose la question: oui, l'Islande en hiver, c'est un peu frais... Même remarque que pour la Norvège: si on reste près de la côte, les températures ne descendent pas tant que ça: au plus froid du voyage, on a eu -8* (en pleine nuit). Non le problème, c'est le vent.. parce que ce petit -8 se transforme en -20 en température ressentie et là, tout de suite, ça refroidit, surtout quand on se trouve au milieu de nul part, en pleine nuit tout ça pour essayer de photographier une aurore boréale.

Tout ça pour dire que nous avons donc débarqué à Reykjavik fin Janvier, avec un magnifique coucher de soleil vu d'avion, suivi d'une petite tempête de neige 5 minutes plus tard… ce qui est tout à fait classique puisque la météo là-bas change comme on change de chaussettes (M’enfin bon, ça ne change pas trop d’Adam ou de Bergen)!
Bref, profitant de la situation idéale de l’appartement qu’on louait, la question du remplissage de frigo a pu être réglée en deux coup de cuillères à pot et on a donc pu se préparer pour notre toute première excursion : la chasse à l’aurore boréale. L’homme n’était pas trop décidé au départ (le ciel étant plus que couvert, rapport à la tempête de neige d’un peu plus tôt) mais le pouvoir de conviction féminin remporta la mise…  et ce fut un excellent choix (comme quoi, l'intuition féminine n'est pas un mythe).
Alors, la chasse à l'aurore boréale, ça consiste à aller loin de la ville, pour être dans l'obscurité et... attendre!! Parce qu'une aurore, c'est avant tout un phénomène naturel assez capricieux. Mais comme globalement, la chance était avec nous, on a eu une belle éruption au niveau du soleil le jour-même et que le ciel s'est dégagé au bon moment, on a pu voir des aurores d'une belle intensité... après 2h d'attente dans le froid. Malgré le gel de plusieurs doigts, le spectacle fut simplement magnifique: voir le ciel s'embraser de couleur verte est quelque chose d'assez impressionnant. Mais le plus magique est de voir les aurores danser au gré du vent et de je-ne-sais-quoi d'intersidéral... Et croyez-moi, tout ce spectacle (qui a duré pour nous presque 2h) vaut largement l'attente dans le froid (même si franchement, après 4h dans le froid sans vraiment bouger, vous ne sentez plus vraiment vos cuisses).
Pour la bonne blague: en passant la sécurité à l'aéroport, une des agents avait vérifié que mon appareil photo (le réflex) n'était pas une bombe, l'avait allumé... et bien entendant oublié de l'éteindre (et évidemment, je n'avais pas pensé à regarder avant de remettre l'appareil dans le sac)... ce qui fit que moins d'une heure avant le départ pour les aurores, la batterie était purement et simplement vide. Heureusement qu'on avait pensé à vérifier tout ça avant le départ.
Et même si les photos ne retranscriront jamais tout à fait le spectacle qu'est une aurore, voici à quoi ça ressemble:





















6 commentaires:

  1. Hey, du coup, tu es prête pour affronter le Québec!!!
    c'est vraiment beau tes photos!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. ca doit etre impressionant de voir les aurores boréales!

    RépondreSupprimer
  3. tu es passée par quelle compagnie aérienne (et combien t'es revenu l'AR si cela n'est pas trop indiscret bien sur :$
    j'ai un peu regarder je suis tombée sur des billets aux alentours de 500€ --'
    Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais passée par Icelandair, mais depuis Paris, tu as peut-être des low-cost. Je me souviens avoir vu de la pub pour une nouvelle compagnie Islandaise, Wow Air - mais ils desservent que pendant la période estivale il me semble.
      En Janvier, l'A/R m'était revenue à environ 500€ pour 2 --'
      Est-ce que tu sais quand tu voudrais partir?

      Supprimer
  4. vraiment de tres belles photos . et merci pour les anecdotes , c'est rigolos !!!

    RépondreSupprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba

Août - Voyage entre copines
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans...