From Scandinavia, with love : Prologue



Le vert... C'est la couleur à laquelle j'ai pendant longtemps associé la Suède... À l'époque je vivais encore en Norvège et depuis le hublot de l'avion, c'était très facile de deviner quand on passait la frontière : oublie les montagnes rocheuses, dis bonjour à l'immense forêt... Du vert partout... Où que tu ailles, la nature n'est jamais très loin. Sauvage, pure, si belle... et si chère aux Suédois. Au point où ils ont créé une multitude de réserves naturelles, de parcs nationaux pour la protéger... Au point où accéder à cette nature est devenu un droit, le fameux allemansrätten, typique des pays nordiques... Un droit pour tous de se balader, d'errer, de profiter de son environnement, de découvrir... mais aussi de la comprendre pour mieux la respecter et la protéger.
Et puis, il y a eu le bleu... La couleur de l'eau... Tantôt claire, presque transparente, près du rivage... Tantôt foncée, celle de la mer, calme ou déchaînée... Parce que si la forêt n'est jamais très loin, c'est encore plus le cas avec l'eau, sous toutes les formes : fraîche, salée, glacée... Près de 100 000 lacs, plus de 2000 rivières... sans oublier la pluie, la neige, la glace... Et la mer, donc.
Et au milieu de tout ça : des îles... La Côte Ouest en est parsemée, comme des perles que l'on enfile sur un collier... Le Parc national des Kosterhavets, le Bohuslän, l'archipel de Göteborg... Un mélange de rochers, forêts et eau... La combinaison parfaite.

Le vert, le bleu... Deux couleurs dominantes dans notre palette... Deux couleurs qui ont rythmé notre voyage... Mais il y en aura plein d'autres derrière. Les Suédois ont (aussi) un mot, Färgklick, pour désigner une couleur ajoutée à un décor pour rendre les choses plus vivantes, plus vibrantes... C'est peut-être pour ça que toutes leurs cabines ont des couleurs vives... Du rouge oui, mais aussi du jaune. Même par temps gris, on a toujours eu un peu de couleur autour de nous... Il y a aussi toute cette côte rocheuse rosée, parfois à l'aspect déchiquetée comme dans la nature de Kullaberg ou toute douce sur Lysekil... Et du blanc. La surprise du séjour : la présence de la neige, au dernier moment. Au début, tout doucement, avec juste quelques flocons qui virevoltent au gré du vent... Et d'un coup, pratiquement après un énième virage, une couche plutôt épaisse qui recouvre le sol, les toits et presque les lacs... Le blanc de la brume aussi, qui nous surprendra en arrivant au port de Göteborg : gros soleil dans la ville et d'un coup, comme un rideau qui se ferme, un brouillard épais où soudainement, on ne voit presque plus rien. Un moment magique sur le bateau, où l'on devinera plus qu'autre chose la côte...
Des couleurs, des images plein la tête, mais pas que... Il y a aussi eu tous ces sons : la mer qui claque contre les rochers, de façon assez violente à certains endroits... Le vent qui parfois sifflote tout doucement, parfois fait un raffut du tonnerre... La musique du piano ou la voix de chanteur d'opéra qui sera notre voisin pour deux nuits à Copenhague... Le bruit des oiseaux au milieu de la forêt, de la neige qui tombe des arbres ou qui crisse contre nos chaussures...Ou au contraire ce silence total... Cette sensation d'être seul au monde, encore plus forte qu'en Laponie ou en Écosse : on a passé des heures entières sans voir personne, à avoir des réserves naturelles juste pour nous, à passer dans des villages déserts...
Et impossible d'oublier cette odeur d'iode constamment présente... forcément. Ou de la pluie fraîchement tombée, quand la nature est encore un peu humide. De la varech qui s'accumule sur les plages et rochers.... Paradoxalement, pas tant du poisson mais sûrement parce que ce n'était pas trop la saison de la pêche encore... La cannelle évidemment, toujours présente sur mes lèvres, à force de boire du thé et manger des kanelbullars...
Il y a encore tout plein d'images, de moments, de petites péripéties, comme mon arrivée à Copenhague où j'ai bien failli me casser la cheville (le risque de toujours regarder en l'air) ou la petite panique quand l'autofocus de l'appareil photo a commencé à faire des siennes... Mais tout ça, ce sera pour un peu plus tard...






















































23 commentaires:

  1. Hello :)
    Magnifiques photos pour une plongée en Suède tout en douceur. J'aime beaucoup ce choix d'angle de vue, c'est comme ça aussi que j'ai perçu la suède pendant mon séjour sur place. Tout est cool, détendu et on profite de la nature en toutes occasions.
    Merci pour cette belle parenthèse !

    A bientôt
    Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claire :)
      C'est quelque chose qui m'avait vraiment marquée aussi, cette relation avec la nature et on a pu la retrouver immédiatement. Ça aide aussi que tout soit désert!

      Supprimer
  2. "à force de boire du thé et manger des kanelbullars"

    Voilà.

    <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, on n'avait pas les noisettes, mais on avait les kanelbullars!
      (Sinon, je te jure, j'ai fait autre chose que juste boire et manger pendant le séjour ^^ Je viens de réaliser à quel point la phrase, hors-contexte, pouvait prêter à confusion!).

      Supprimer
  3. J'y suis allée il y a 20 ans en été, et la 1ere couleur à laquelle je pense, c'est le rouge des maisons en bois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii, il y en a tout plein (même si j'assimile plus ça à la Norvège comme j'y ai eu mon premier avant-goût là-bas). C'est dur de ne pas tomber amoureux de ces petites cabines au milieu de nul part ou au bord de l'eau!

      Supprimer
  4. C'est magnifique ! Je ne connais absolument pas mais j'ai hâte de découvrir :)

    RépondreSupprimer
  5. Ca laisse rêveur ces jolis paysages enneigés et ces belles plages de rochers...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, pas de plages de sable fin cette fois-ci ;)

      Supprimer
  6. C'est tellement beau...On ne se lasse pas de tes photos...

    RépondreSupprimer
  7. Ohh c'est bien blanc! C'est très bizarre de découvrir ces paysages familier avec ce filtre hivernal. Vous y avez passé combien de jours au final?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil : on ne s'attendait tellement pas à voir de la neige (ou en tout cas, pas autant) que sous le coup, ça faisait bizarre... J'étais restée dans ma tête sur les photos automnales de ton blog et d'autres sites. Mais on a tout autant adoré!
      En tout, on est resté 10 jours, dont 8 en Suède.

      Supprimer
  8. C'est magnifique. J'adore ces ambiances hivernales et littorales. De la suède, je n'ai vu que Stockholm, mais j'en garde un merveilleux souvenir. Tu me donnes envie de continuer…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On avait fait Stockholm aussi et même si le rapport à la nature reste le même, l'ambiance est vraiment différente sur la côte Ouest (faut dire que ça aide aussi d'être en hors-saison). Mais pour avoir fait trois coins différents maintenant du pays, je te confirme qu'on passerait bien plusieurs mois à silloner toute la Suède, tellement c'est différent et magnifique. Et je pense que tu aimerais beaucoup, y'avait des coins sur l'histoire Viking (j'ai pensé à toi).

      Supprimer
    2. Ah il va falloir que tu me renseignes, je suis toute ouïe ;) vivement la suite de tes articles alors !

      Supprimer
    3. On n'a pas pu tout faire (pas mal de coins fermés en hors-saison ou cachés par la neige), mais promis, j'en parlerai un peu ;)

      Supprimer
  9. Le rêve... C'est vraiment magnifique, et forcément sublimé par tes toujours trop belles photos.

    Merci pour le voyage <3
    Julie

    RépondreSupprimer
  10. C'est super joli ! Impossible de me lasser de la Scandinavie... tes photos me rappellent mon loonng séjour de 6 mois en Norvège. Magique !

    RépondreSupprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba
Octobre - Blogtrip en Auvergne
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans