Lost in... l'Alta Rocca


Les occasions manquées... C'est un peu la hantise du voyageur... Manquer de temps, ne pas pouvoir faire tout ce qu'on avait prévu ou ne pas être au bon endroit au bon moment... L'Alta Rocca, ce fut un petit mélange de tout ça... La frustration de ne pas avoir assez de temps pour voir toutes les merveilles cachées dans ce massif montagneux, d'avoir oublié le plan avec les instructions pour voir les piscines naturelles et surtout de cette maudite blessure au pied qui a chamboulé complètement le parcours... Un pied tellement gonflé qu'il aurait pu servir de double pour le bibendum Michelin et qui a du mal à se plier, ça n'a qu'un verdict : adieu chaussures de rando, hello sneakers que je peux à peine lacer... Et donc adieu randonnée à travers le Massif de Bavella, bonjour improvisation sur le terrain, ravie de se rencontrer à nouveau!
Et parfois, ces occasions manquées laissent place à des choses que l'on n'aurait pas pensé faire, à aller dans des endroits que l'on n'avait pas du tout prévu, à prendre son temps et à mieux profiter... et là aussi, l'Alta Rocca fut un mélange de tout ça...

Il y a d'abord eu la mer à Porto Vecchio... Prendre son petit-déjeuner et se balader de bon matin sur la plage déserte de Palombaggia... Marcher pieds nus sur le sable qui commence déjà à se réchauffer, encore un peu humide... En prendre plein les yeux avec cette eau si cristalline, si pure et si différente des Lavezzi... Tremper les pieds dans l'eau bien fraîche et pourtant si bonne... Grimper sur les rochers qui lui donnent un petit air sauvage... Un peu plus loin, ce sera la plage de Fautea, dans le même esprit, la même palette de bleu, avec une tour génoise et moins déserte : les premiers bâtisseurs de châteaux de sable sont arrivés...
Mais voilà, la Corse, ce n'est pas que la plage et il est temps de prendre la direction du Massif de Bavella, en longeant la rivière de Solenzara... Adieu palette de bleu, bonjour palette de vert... Que ce soit le vert bien riche des arbres ou le vert émeraude des piscines naturelles, les couleurs et les décors sont presque irréels, comme si l'on sortait d'un conte pour enfants... On s'amuse à sautiller sur les rochers bien ronds, on ferme les yeux quelques instants pour se concentrer sur le bruit de l'eau qui clapote contre ces mêmes-rochers et sur ces flagrances de pin indescriptibles, mais si typiques de la Corse... On reprend la route, on s'arrête pour profiter du paysage, descendre en contrebas pour retrouver la rivière ou trouver les fameuses piscines naturelles, monter un peu sur les flancs pour mieux voir les Aiguilles de Bavella et son massif... On passe le col et s'arrêter tout en haut, à 1218 mètres... Les premières gouttes de pluie font leur apparition, le vent se lève, c'est parfait pour les coups de soleil et se rafraîchir un peu... Les panoramas devant nous sont magnifiques et tellement impressionnants qu'on s'assoit quelques instants, comme si on avait peur de ne plus s'en souvenir... Un petit arrêt à Zonza pour manger une glace parce que maintenant que le soleil a refait son apparition, il refait bien chaud... Figue, noisette, citron... On redescend pour arriver sur la forêt de pins de l'Ospédale...
Nouvel arrêt pour aller voir la cascade "A piscia di Ghjaddu" en suivant le sentier banalisé... On marche à travers la forêt, on traverse un gué en sautillant à nouveau sur les rochers, on longe le torrent qui alimente la chute d'eau un peu plus loin et on débouche sur des piscines naturelles... Les paysages sont à couper le souffle (et le vent qui vient fouetter le visage contribue à cette sensation), entre la forêt de pins, les roches aux formes d'animaux et les piscines...  On grimpe un peu sur les rochers pour se poser et profiter de la vue... On en escalade d'autres pour accéder aux piscines et tremper les pieds dans l'eau fraîche, tout en mangeant des canestrelli...
Un dernier arrêt au village de l'Ospédale pour voir le panorama du Golfe de Porto Vecchio... et il est temps de rentrer, en ayant des tas d'images dans les yeux... l'Alta Rocca, tu fus notre gros coup de coeur de ce voyage en Corse du Sud!



































 





 











8 commentaires:

  1. Des occasions manquées... peut être mais en tout cas cet article ne manque pas de belles photos ! Les paysages sont à tomber ! J'ai pris ma dose d'évasion, je peux retourner bosser ! ;-) Merci pour cette si belle balade !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça nous donnera juste une raison supplémentaire pour revenir! Surtout que même avec le plan B, on a adoré donc tout va bien :)
      Merci à toi Violaine.

      Supprimer
  2. Quelle photos magnifiques... Tu me donnes envie d'y retourner dis donc !

    RépondreSupprimer
  3. Superbes images qui retracent fidèlement l'ambiance !

    RépondreSupprimer
  4. j'adore la randonnée, mais pour le coup, et au vue des photos, je veux bien faire le lion de mer affalée sur la plage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh crois-moi, c'étant tendant! C'est bien parce que j'avais vu des photos de psicines naturelles et de Bavella que je me suis motivée à m'éloigner de la plage ;)

      Supprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse à Cuba
Octobre - Blogtrip en Auvergne
Octobre - Roadtrip du côté des Balkans