Safari dans A'dam



Tout a commencé le 7 septembre. Alors que la Mili sortait de son université avec ses co-étudiantes et était en train de se balader pour aller acheter ses livres de cours, elle rencontra quelques éléphants décorés de façon originale. Le soir même, elle en fit part à son compagnon qui lui annonça qu’il en avait déjà vu d’autres en divers endroits de la ville. Ni une ni deux, il fut décidé que le week-end suivant serait dédié à un safari photo sur les éléphants. Une rapide recherche sur Internet leur apprit qu’il s’agissait d’une exposition de 114 éléphants peints par différents artistes et qui allaient êtres vendus aux enchères pour récolter des fonds pour la protection des éléphants. Une carte montrant les différents lieux où se trouvaient les statues était même disponible en téléchargement.

 
C’est ainsi que le 12 septembre, nos deux explorateurs en herbe, armés de leurs courage et de leurs appareils photo se mirent en chasse. Tout d’abord des endroits simples et faciles d’accès, un peu en dehors du centre ville, où le Taco put poser sa voiture sans trop risquer un papillon pour stationnement sans payer. Sur les places aux alentours, les premiers clichés furent pris, puis, après un petit détours par Christie’s ou se trouvait une autre statue, direction Museumplein (place des musées) où 40 bestiaux les attendaient. La chasse commençait bien.

Reprenant la voiture, nos deux chasseurs d’images se rendirent à Leidseplein, en passant à coté du Vondelpark où se trouvaient deux autres statues. Depuis là, et après un déjeuner substantiel dans une sandwicherie de grande classe pour pas trop cher, une longue ballade à travers la ville les occupa quelques heures, passant dans des ruelles à la recherche des mystérieuses bêtes, qui parfois prenaient un malin plaisir à se cacher pour ne pas être prises en photo. Celle de Leidseplein par exemple, se cachait dans un restaurant, dont il fut difficile de trouver l’entrée, le nom du-dit restaurant étant affiché nulle part. Deux autres se cachaient dans la cours d’un hôtel, ou les deux chasseurs durent faire demi-tour, étant passé devant sans les voir. Le plus beau fut sans doute l’éléphant exposé à la gare centrale d’Amsterdam: la bestiole avait trouvé très drôle de trouver son refuge en hauteur, quasi invisible dans la lumière blafarde.

La ballade continua direction Nieuwmarkt et Jodenbreestraat où un intermède arrêta un instant nos voyageurs: un hélicoptère du secours d’urgence se posa sur le pont enjambant un des canaux, créant une certaine commotion parmi les passants. Après cette courte distraction, la Mili et le Taco continuèrent en direction du musée de l’Hermitage, pour après revenir vers le centre-ville. Dans un centre commercial, une dizaine d’éléphants attendaient sagement d’être pris en photo. La Mili en profita pour photographier des reproductions d’éléphants de la parade d’Anvers de l’année précédente, mais qui valaient aussi le coup d’œil.

Le temps filait et le Taco commençait à s’inquiéter pour le pars-brise de sa voiture, le ticket de stationnement arrivant à sa fin. Le petit couple pressa donc un peu le pas pour retourner à la voiture et se rendre aux derniers endroits où se trouvaient des statues d’éléphant: Wetering plantsoen et Frederiksplein.

En définitive, le petit couple réussi à avoir 113 des 114 statues en photo, la dernière ayant été retirée de l’exposition pour une raison inconnue… Qui a osé piquer le dernier éléphant?
































 


3 commentaires:

  1. Je trouve cette exposition très amusante! Ca a du être intéressant de parcourir la ville à la recherche des petites bêtes! Je note combien ils sont différents les uns des autres... En quoi sont-ils fait? Et quelle taille approximativement? Ca tient sur un oreiller? ^¸^

    RépondreSupprimer
  2. Alors pour la matière, je crois que c'est fibre de verre et résine pour la majorité. Il y en a un qui a été refait avec des rondelles de métal.
    Quand à la taille, ils tiennent pas sur l'oreiller. Je dirais environ 1,5 mètre de haut. Il y avait la possibilité d'acheter des miniatures de la plupart, dont la taille variait entre 10 et 50 cm environ.

    RépondreSupprimer
  3. Je plaisantais bien entendu! Ben en tous cas c'est amusant comme idée! Vous nous direz si ça a bien marché?

    RépondreSupprimer

 

/ Let's keep in touch










/ Coming Next...

Mars - Copenhague - Malmö - Bohuslän
Avril - Saint Malo, Bretagne (WAT17)

Mai - Voyage avec la Boucle Voyageuse sur une île...
Août - Voyage entre copines
Automne - Roadtrip dans les Alpes